Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 10:07

Il se réveille de bon matin

Pour aller retrouver l'école,

Ses faux copains, son quotidien,

Sa petite vie qui le désole.

Il n'est pas tous les jours ainsi

Mais craint le devenir à terme.

Cette silhouette vit qu'avec des si,

Subit la foule, toujours la ferme

Alors qu'elle aurait tant à dire.

Il est frustré, jamais lui-même,

Un étranger, se voit agir.

Schizophrénie partielle. Problème.

Il crie souvent chez lui le soir

Parce qu'il n'arrive pas à dormir

L'esprit empli de désespoir

Sans éclaircie en ligne de mire.
Pourtant parfois il est à l'aise

Et se sent enfin naturel.

Cette facette de lui, n'en déplaise,

Est à ses yeux la seule réelle.
Sa famille, ses amis lui disent

Ne pas comprendre, ne l'aident donc pas.
Il se referme, rejoint la crise

Qu'il voit le suivre jusqu'au trépas.
Avec des inconnus il croit

Que son intérêt est minime.

Toutes les soirées du noir il broie,

Les autres le laissent dans les abîmes.

Individualisme à l'extrême

Ils ne s'inquiètent que de leur sort.

Gérer celui des autres ? La flemme.

Parfois il souhaiterait leur mort...

Puis redevient lui-même, gentil,

Rentre chez lui avec l'esprit sombre,

L'espoir d'un jour meilleur petit

Et l'impression de n'être qu'une ombre.
Comme tant d'autres il souffre en silence,

N'a pas la chance de partager

Ses peines et joies ou ce qu'il pense.
Son plus grand rêve est de changer.

J'ai des larmes qui coulent pour ce gars

Qui aurait pu être moi, tellement.

N'pas croire en soi crée des dégâts

Et des fissures continuellement.

Avec lui pas d'"un jour peut-être",

Il décide de prendre les devants

Et de s'en aller, disparaître.

Pardon pour ce texte déprimant.

 

09/02/14

Partager cet article

Repost 0

commentaires