Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 09:33

La non présence de grands malheurs est déjà la preuve du bonheur
Tout le monde connait ça par coeur mais je ne veux plus voir de pleures
La vie est emplie de facteurs ne nous créant pas que des fleures
Je crois en l'Homme, en la lueur d'espoir dans notre âme qui se meurt.
Des moments fatiguants, crevants, crevant nos rêves tout doucement
Et ce sans trèves, bien gentiments, je les condamne tout simplement
Pour que le monde de nos enfants s'éloigne de la couleur du sang
Pour qu'en un rien de temps venant de nous le sentiment d'être grand
Nous fasse passer pour des exemples, mais sur mes positions je campe
C'est pas en fréquentant des temples que nous aurons enfin la trampe
Pour faire bouger les choses içi, pour pouvoir rallumer nos lampes
Pour pouvoir vivre en harmonie avec la nature sans qu'on rampe.
Je suis peut être un peu crédule car la beauté du crépuscule
Risque cruellement d'être nulle si tout autour tout le reste brûle ...
Mais je serais une tête de mûle !! Même s'il faut pour cela que j'hurle,
Il faut que volent des libéllules pour que la haine soit ridicule.



Dur à dire si demain ce sera pire
Dur à croire que tout le monde va mourir
Dur à nier qu'on est né pour en finir
En pensant à ça je ne peux que rire.
Le seul mot qui est maitre est "positive !!"
La vie n'est pas forcément négative
Supprimes toutes tes pensées si aggressives
En bref, il faut maintenant que tu vives.


A la bonne heure demain matin je me dirai que tout va bien
Ca ne changera peut être rien mais boulversera mon train-train
Adieu mon chagrin quotidien, d'heureux moments mon coeur est plein
En pensant à eux je ne crains plus le fait qu'approche la toute fin.
Et quand je pense à mes amis, je me dis que j'ai bien choisi
La vie est devenue happy, il arrive même que je souris
J'ai suivi la philosophie d'une génie changeant mon monde gris
En un arc-en-ciel tout joli qui atténue même ma folie.
Je me dois de remercier ma motivation pour changer
Celle qui m'a déjà tant aidé et sans peut être le remarquer.
Je me dois donc de reproduire ce que l'on vient de m'enseigner
Pour que désormais rien n'empire, que l'on puisse à nouveau rêver.
Sans doute que ça ne me ressemble, mais pourtant c'est vrai il me semble
Tous les mots que j'écris s'assemblent pour pouvoir créer un ensemble
Pour que nous tous on se rassemble, mes propose dans ma bouche ne tremblent.
Au revoir le petit homme sombre, retournes dormir dans ta pénombre.



Dur à dire si demain ce sera pire
Dur à croire que tout le monde va mourir
Dur à nier qu'on est né pour en finir
En pensant à ça je ne peux que rire.
Le seul mot qui est maitre est "positive !!"
La vie n'est pas forcément négative
Supprimes toutes tes pensées si aggressives
En bref, il faut maintenant que tu vives.


[premier texte fait en vacances que je mets sur mon blog ... les autres viendront ... plus tard x) ... positive attitude, quand tu nous tiens :D]
Repost 0
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 13:34


La voiture roule et l'énergie s'écroule

On peut dire que sur la route il y a foule
Tous les MP3 sont utilisés
Au point d'être rapidement déchargés
Comme seule occupation : lire les panneaux
En regardant dehors comme des blaireaux
Bordeaux est à 56 kilomètres
Une vraie lassitude vient en moi de naitre
Devant nous une belle BMW
Que je n'aurais pas voulu acheter
P'tite tactique tic-tac et hop dans ma bouche.
Parait qu'en disant ça j'en tiens une couche
Le ciel étrangement est blanc-grisé
Je croyais que la pluie allait tomber
On traverse la Dordogne sur un long pont
Je regarde l'eau la vitre collée au front
Manque d'inspiration, je regarde dehors
Stylo dans la main, l'encre maintenant dort
TOULOUSE en lettres capitales noires sur bleu
La radio très forte me réveille un peu
Je ne suis pas très motivé pour lire
J'ai décidé de me mettre à écrire
Je ne suis pas motivé pour dormir
J'ai décidé de me mettre à tenir
A côté de moi quelques noms d'oiseaux
L'amour fraternel c'est tellement beau
Il est midi et demi, j'ai trop faim
On ne peut pas s'arrêter pour faire le plein ?
Il est midi 39, rien ne se passe ...

Je suis là ... dans mon siège ... je rêve d'une glace.

Après une courte pause on est reparti
Malheureusement de même pour la pluie
Après deux paquets de chips dévorés
On a démarré sans se reposer
Direction Montauban avant Toulouse
Et à la radio ?? c'est toujours les news
Quelques manga circulent dans la voiture
C'est parti pour une rererelecture
Une petit dispute parc'qu'on parle "trop fort"
Puis l'ennui me gagne, encore et encore
Et maintenant plus le droit de parler
Et puis quoi encore ?? j'peux pas m'en passer
Nous sommes à nouveau sur une autoroute
Sur le sol, plus aucune trace de gouttes
J'suis pas trop fixé et un peu crevé
A deux heures et d'mi, j'me mets à bailler
Et désormais je me mets à penser.
Mes amis, vous allez beaucoup m'manquer
Tiens ... j'étais déjà passé en moto ...
Il faut que je pense à prendre des photos.






Repost 0
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 16:53


Coulée de larmes, de la tristesse dans l'air

Je ne regarde plus le ciel, que parterre ...

Je suis devenu conscient que la vie

Peut être tout sauf un deuxième paradis

Tout sauf un rêve éveillé, rarifié

La vie peut elle aussi faire pleurer, plier

Les plus fort ont du mal mais ils résistent

Les faibles n'ont pas le choix, ils quittent la liste.

Les fleurs fanent, les vieux meurent, les jeunes se meurent

Au milieu de ça, il y a moi, qui pleure ...

Puis un beau jour, sans raison apparente

Il n'y a presque plus rien qui me hante.

J'viens de trouver un coin de paradis

Qui en fait n'était pas si loin d'içi

Moi qui étais défaitiste, pessimiste

J'ai fait le choix de suivre une autre piste.

Adieu la noirceur qui s'trouve dans mon âme

Plutôt à la prochaine, au prochain drame

Adieu le petit gars triste si souvent

J'ai décidé de devenir plus grand.




[nouveau texte ... début venant d'une improvisation faite sur le blog ya un p'tit moment ... j'étais encore joyeux à c'qu'on peut voir XD ... et après, début d'un texte que je comptais faire dans lequel je montrais que justement, j'étais maintenant plus heureux :) ... mais en faisant la jonction entre les deux, ça montre encore plus je pense ... donc voilà, un nouveau pitit W@C$!M est arrivé ... un peu comme l'autre mais différent :roll: ... bref, j'vais essayer de positiver maintenant.]
Repost 0
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 11:51

_________________________________________________


Le questionnaire de Proust ... je me souviens que nous l'avions eu en 3ème ... je l'ai retrouvé récemment dans mon armoire et donc j'ai décidé d'y répondre ... ça m'occupe, et j'aime bien ce genre de chose ... ça nous fait réfléchir sur soi et sur ce qui nous entoure.

_________________________________________________

 

 


1. Le principal trait de mon caractère. - Vouloir tout faire bien sans pour autant le pouvoir tout le temps ... se sentir moins que rien un jour et ultra fort le lendemain ... être bizarre en d'autres termes ...


2. La qualité que je désire chez un homme. - Qu'il ne fasse pas souffrir les femmes ...


3. La qualité que je désire chez une femme. - Qu'elle ne fasse pas souffrir les hommes ...


4. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis. - Ce qu'ils sont.


5. Mon principal défaut. - Etre indécis dans mes idées, avoir un esprit tourné vers le mauvais côté ...


6. Mon occupation préférée. - Réfléchir ... penser ...


7. Mon rêve de bonheur. - Ce n'est qu'un rêve ...


8. Quel serait mon plus grand malheur. - Etre seul.


9. Ce que je voudrais être. - Quelqu'un de bien.


10. Le pays où je désirerais vivre. - Je suis bien en France (pour l'instant en tout cas)


11. La couleur que je préfère. - Le vert puis le bleu.


12. La fleur que j'aime. - La rose blanche ou rouge mais pas la rose rose.


13. L'oiseau que je préfère. - La pie (qui chante XD)


14. Mes auteurs favoris en prose. - Dan Brown, Albert Camus


15. Mes poètes préférés. - Victor Hugo, Paul Eluard, MC Solaar (comment ça il fait intru ?? Õ_o)


16. Mes héros favoris dans la fiction. - Les gentils gentils ... et qui gagnent même quand ils devraient perdre XD


17. Mes héroïnes favorites dans la fiction. - Les gentilles gentilles qui sont les copines des gentils gentils, qui sont belles, intelligentes et tout et tout ...


18. Mes compositeurs préférés. - Aucune idée ...


19. Mes peintres favoris. - Léonard de Vinci, Vincent Van Gogh


20. Mes héros dans la vie réelle. - Jean Moulin


21. Mes héroïnes dans l'histoire. -


22. Mes noms favoris. - Ceux qui me rappellent de bons souvenirs ... ceux que j'aime tout simplement ...


23. Ce que je déteste par-dessus tout. - Etre calculateur ... (ou plutôt être TROP calculateur)


24. Caractères historiques que je méprise le plus. - Les caractères racistes ... comment ça j'ai pas compris la question ?? meuh si, meuh si XD


25. Le fait militaire que j'admire le plus. - Les traités de paix


26. La réforme que j'estime le plus. -


27. Le don de la nature que je voudrais avoir. - Non pas être plus grand (^-^) mais être plus assuré, ne me pas retrouver déstabilisé.


28. Comment j'aimerais mourir. - De ma main et heureux (et si possible un p'tit peu aimé quand même)


29. État présent de mon esprit. - Tristounet ... et sans savoir pourquoi, c'est ça le pire (le temps surment)


30. Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence. - Celles non voulues ...


31. Ma devise. - Mieux vaut peu que pas ... (si on peut appeler ça une devise)


Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 22:05


Si je voyais le monde en rose

Ca ne changerait pas grand chose
Le ciel serait toujours morose
Et je serais là pour qu'on cose.



Si je voyais le monde en bleu
Ca ne chang'rait rien pour les cieux.
Le temps serait toujours pluvieux.
Je serai là même quand j's'rai vieux.



Si je voyais le monde en noir
Ca ne changerait rien les soirs
Aussi sombre que dans un placard
Et je n'aurais que du cafard.



Si je voyais le monde en blanc
On serait perdu dans l'néant
Ca ne me rendrait pas plus grand
Mes pensées n'auraient pas d'chang'ments.



Si je voyais le monde en vert
Tous les pères seraient des pervers (XD)
Le ciel aurait bien pu me plaire
Mais je ne pourrais pas me taire



Mon monde n'est pas d'une seule couleur
Le ciel, aussi beau qu'il soit, pleure
Mais étrangement une lueur
De bonheur existe en mon coeur !!!



[texte écrit en voiture tout à l'heure ... quand l'inspiration vient, on l'écoute et on ne dit rien ... ben voilà :) ... début négatif, sombre et bla bla bla ... mais fin emplie d'espoir pour une meilleure vision du monde de ma part :) soyons positif !!! La positive attitude ... XD


petit trip pour les couleurs mais bon ... ça va ... c'est lisible (le principal) ...]
Repost 0
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 21:50

Pitit article pour vous ... j'ai pas encore mis des photos d'vous sur un blog alors voilà, ya une première à tout !!!! :) Les filles, je vous connais depuis le collège et réellement depuis qu'on est plus dans la même école en fait ... et on tient bon !! :D et j'espère que ça continuera comme ça ... voire qu'on s'verra beaucoup plus même =) et Yoan, j'te connais que depuis la seconde ... ben on a déjà fait pas mal de conneries et de choses ensemble ... c'est cool :) vivement les années à venir ;)


Tout d'abord, ma Mélanounichette :




Ensuite ma 'tite Lô :



Et enfin mon YoYo :



C'était juste pour dire que JE VOUS ADORE TRES TRES FORT !! Je ne le dis peut être pas en face, et je ne sais pas pourquoi, mais je le pense sincèrement ... vous allez beaucoup me manquer pendant les vacances ... et ce sera surment pire pendant les cours (sauf pour Yoan :) on s'verra très souvent j'pense :D) ... J-172 aujourd'hui les filles =)


PS : Mélanie, z't'ai écouté ... voilà une photo style celle de Yoan :roll: ... elle te plait ?

PS2 : bon ben Laureline, une photo comme les autres ... on t'voit très vite fait ... 'fin bon ...

PS3 : Yoan, changement de photo aussi ... parcque les filles ont une photo faite hier alors j'me suis dit ... faut qu'j'fasse de même avec Yoan ... t'inquiète pas, on t'voit pas non plus ...
Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 19:17

Un petit homme entra dans la salle ... les yeux étaient braqués sur lui, tout le public le regardait. Il ne payait pas de mine dans son costume cravatte beaucoup trop grand pour lui mais malgré cela, il semblait tout de même heureux, grand sourire hypocrite d'homme politique, rasage parfait, il ne manquait rien. Le plateau de télé était très éclairé ce qui montrait toutes les imperfections de sa peau.


Il avancait en direction d'un micro qui semblait être le "siens". Malheureusement pour lui, il était beaucoup trop haut, il dut donc appeler un technicien qui lui l'abaissa devant les caméras ... autant le dire, il était ridicule mais cela ne semblait pas le gêner. Il commenca à se racler la gorge puis ouvrit la bouche. Aucun son ne sorta de celle-ci car subitement, il semblait étonné de voir autant de monde devant lui. Il devait faire bonne impression car jusqu'içi, personne ne l'aimait bien ... ni lui ni son programme.

Après quelques instants de réflexion intérieure, il se décida enfin à parler. Sa voix était chaude et grave, ça n'allait pas du tout avec son état physique.



"Euhm euhm euhm ...


Les présidents de tous bords se succèdent
Mais au final, sans trouver de remèdes
J'veux qu'vous cessiez de pleurer sur votre sort
Car sur cette Terre, l'espoir est loin d'être mort.
En 2012 de nouvelles élections
En 2012 vous n'serez plus des pions.
En 2012 il n'y a qu'une solution :
Faut m'écouter plutôt que Tartampion !!
Car je suis le meilleur et le plus fort
Votez pour moi pour n'pas avoir d'remords.
J'ai un programme pour notre beau pays
Qui plaira à tout l'monde, même au mamies
Car j'abrègerai, à toutes, leurs souffrances
Dès qu'elles auront 70 ans, quelle chance !!
Comme ça le problème des retraites en moins
Je me concentrerai sur d'autres points.
Les pouvoirs sont trop dispersés pour vivre
C'est pourquoi il faut juste qu'on me les livre.
Ce n's'ra pas une tyrannie, un royaume ...
Ce n'sont qu'des mots pour faire peur aux mômes."


Puis subitement, deux femmes se levèrent dans le public et se mirent à chanter avec le petit homme grassouillet :


"Ce sera juste le meilleur des régimes
C'est pourquoi vous devez voter WacsiM
Pour que mes idées et mon travail priment
Vous n'avez l'droit que de choisir WacsiM"



Les femmes se rassirent en ayant pas remarqué qu'elles aussi avaient dit "mes idées et mon travail". WacsiM reprit donc son discours, toujours de la même voix.


"Finie la plaisant'rie, les beaux parleurs,
Car vous n'avez commis que des erreurs
Vous vouliez avec vos grands mots faire peur
Toutes vos promesses on les connait par coeur
Le chômage ne baissera pas comme ça
Il ne suffit pas d'un claqu'ment de doigts.
Faites plutôt comme moi, réduire en esclaves
Les chômeurs de plus d'un an, c'n'est pas grave.
Ils auront ainsi un nouveau travail
Et l'économie retrouv'ra ses rails.
Car pourquoi doner d'l'argent aux fainéants ??
Yen a tant besoin ailleurs en c'moment !!
On a encore le temps de voir venir
Mais j'préfère dès à présent tout vous dire
Vous n'pouvez que croire en mon avenir
Car de toute façon ça n'peut pas être pire.
Même si nous n'serons plus en République
La France sera un pays idyllique.
Il vous faut un leader charismatique
Pour que tout s'fasse sans qu'il n'y ait de hics."


Les femmes se remirent debout et rechantèrent avec l'homme politique le refrain qu'il avait prit comme slogan :


"Ce sera juste le meilleur des régimes
C'est pourquoi vous devez voter WacsiM
Pour que mes idées et mon travail priment
Vous n'avez l'droit que de choisir WacsiM."



WacsiM descendit de l'estrade et c'est à ce moment précis que tout le monde se rendit compte qu'il était encore plus petit que leur nouveau président. (Cela existait donc ?? Õ.o) Tout le monde se mit à applaudir car on le leur demanda à l'aide de pancartes puis WacsiM afficha un grand sourire se disant que ce passage à la télévision ne pouvait qu'être bénéfique pour son programme, sa campagne et même, pour sa petite personne.



[nouvelle façon de présenter le texte ... j'me suis trippé à l'faire mais après, j'suis pas sûr d'avoir réussi c'que j'voulais ... enfin bon, ça faisait un moment que j'avais ces mesures en tête pour aider la France donc voilà, maintenant je les présente officiellement et je me présente officiellement comme candidat probable (XD) pour les élections présidentielles de 2012 ... votez en masse pour moi =) merci !!!]
Repost 0
17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 09:42
_______________________________________

Je comptais mettre un texte avant de mettre celui de Debout sur le Zinc mais je ne l'ai pas encore fini donc finalement, voici Un jour ou l'autre ...
_______________________________________





Un jour ou l'autre


Un jour ou l'autre ne plus repousser
Cesser de tourner sa langue avant de parler
Renoncer à cet orgueil
Qui vous cloue le bec et vous laisse si souvent seul
Passer de l'ombre à l'autre sous le soleil
Laisser tomber la foudre sur les oreilles
De ceux qui aimeraient bien mais n'osent pas
N'osent jamais dire haut ce qu'ils pensent tout bas



Tu me désarmes tu m'ouvres à la vie
Je n'en attendais pas autant mon ami
Tu me désarmes tu m'ouvres à la vie
Je n'en attendais pas autant mon ami



À vous je le dis, j'espérais ce peu :
Au jeu de la vie, gagner un peu mieux
Qu'une pomme empoisonnée en robe de printemps
Dans laquelle le coeur affamé
Croque à pleines dents
Et là c'est la vie qui s'en va sans prévenir
Et toi qui ouvre les bras pour la retenir
Le temps d'une averse une seule fois versée
Le temps de mourir renaître et s'envoler



Tu me désarmes tu m'ouvres à la vie
Je n'en attendais pas autant mon ami
Tu me désarmes tu m'ouvres à la vie
Je n'en attendais pas autant mon ami



À l'heure où la route au milieu du désert
Laisse apparaître enfin le paradis sur terre
À l'heure où la tête sortie du brouillard
Se demande encore quel était ce rêve bizarre
À l'heure où la nuit décline et le jour
Emmène au loin les chagrins d'amour
À ton oreille et au monde entier
Je ne le redirai jamais assez



Tu me désarmes tu m'ouvres à la vie
Je n'en attendais pas autant mon ami
Tu me désarmes tu m'ouvres à la vie
Je n'en attendais pas autant mon ami






Debout sur le Zinc



[merci Yoan de me les avoir fait connaitre ... donc merci à celui (celle) qui te les a fait connaitre :D ... ils sont plutôt optimistes, et des fois, c'est pas plus mal :)]
Repost 0
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 15:47
____________________________________________________

... je vous mets une nouvelle de mon frère que j'aime particulièrement ... si vous voulez voir les autres (il a malheureusement arrêté ou fait une pause, je ne sais pas vraiment), allez voir sur les historiettes de BaCcHuS ...
____________________________________________________



¤¤ Fragile poudreuse ¤¤


   Pierre admirait la fine couche de neige se formant sur le béton rouge tuile de la cour intérieure. Il était debout à la fenêtre de sa sombre chambre d'internat seulement éclairée par sa lampe de bureau, une tasse de café à la main. Le jeune homme se plaisait à humer les vapeurs de ce liquide tourbillonant sous l'effet de sa cuillère, cela lui procurait une sensation de bien-être des plus simples mais aussi des plus agréables : ce sont bien les cinq sens qui procurent les plaisirs les plus vifs. Comment en effet ne pas se délecter d'un filet de chaleur qui vient vous  chatouiller le cou, le menton et jusqu'au narines, vous laissant au passage un parfum si indicible et pourtant si familier ?
Lorsqu'il en avalait une gorgée, Pierre sentait le café descendre le long de son oesophage après avoir réchauffé sa langue, pour arriver jusqu'au milieu de son ventre, lui donnant l'impression d'y avoir introduit une bouillote.
C'était le genre de petits plaisirs qu'il avait cultivé tout au long de sa difficile année de classe préparatoire, ponctuant les exercices de maths, les devoirs d'histoire et autres interrogations orales à la chaine. A ceux-là, il avait le temps de s'adonner.
    Il pouvait voir à travers le rideau de poudre que les nuages déposaient sur la ville une petite lumière rouge en hauteur à quelques kilomètres de là : c'était la tour de radio qui brillait pour signaler sa présence, l'air de dire : "Ne m'oubliez pas, c'est grâce à moi que vous écoutez en ce moment même un morceau de blues relaxant, bien au chaud dans votre nid douillet".
    Le lycée de Pierre, placé sur une butte, surplombait une partie du quartier chic et tout le quartier bourgeois, de sorte que les détails architecturaux de nombreuses et admirables batisses ne pouvaient échapper à son attentive observation. Il appercevait également des ombres postées à leurs fenêtres, en bas, dans le quartier bougeois : peut-être avaient-elles aussi un café à la main, peut-être aimaient-elles aussi le blues que la radio diffusait, sûrement admiraient-elles la même neige qui avait maintenant cessé de tomber, les nuages laissant la place aux rayons du soleil.
    Une demi-heure plus tard, la neige ne serait plus que boue immonde, transformée sous l'effet conjugué des rayons du soleil et du passage des piétons. Le café que Pierre aurait laissé encore chaud sur son bureau à côté de sa dernière lettre serait alors froid, rappelant probablement l'espèce de mixture infecte qui tenait lieu de repas aux prisonniers d'Auschwitz pendant la pire guerre que l'humanité aie jamais connue. Les silhouettes iraient se bousculer dans le métro bondé après leur pause-déjeuner pour aller ramper aux pieds de leur directeur dans l'espoir d'obtenir une maigre augmentation qui ne leur serait de toute façon jamais accordée.
    Pierre lui aussi serait dans le métro, et il n'aurait qu'à appuyer sur un bouton pour que la radio interrompe ses programmes musicaux, pour que les silhouettes n'aient pas à ramper devant leur directeur et pour que sa dernière pensée soit l'image du rayon du soleil transperçant les nuages pour aller faire scintiller une poudreuse encore intacte.




BaCcHuS




[... j'dois probablement être le seul à aller lire ses nouvelles de temps en temps alors que je les connais déjà :D ... mais z'adore, j'peux pas m'en empêcher ...]
Repost 0
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 09:32

_______________________________________________________

Nous sommes en vacances ... certes ... mais ça n'est pas une raison pour cesser de penser, de réfléchir, de réflexionner !!!
Remise en forme avant la rentré qui approche à grands pas ...
_______________________________________________________




Nouveau sujet : Les parents et leur rôle



Selon Wikipédia :

Le terme parent est relatif à la famille et designe les géniteurs, père et mère, ou la parentèle mais aussi les membres (ensemble mathématiques) d'une même famille : parenté.


- Tout ceci est la base qu'il faut avoir en tête ... mais il y a également les parents adoptifs pour certains, les beaux-parents ...


- Quel est leur rôle ? ou plutôt, quels sont leurs rôles ?? Nous embêter, nous fixer des limites, tout nous apprendre, nous interdire des choses, nous aimer, nous rendre autonome ... ??

- Qui le sait vraiment ??



Pour moi :


Les parents ont pour rôle de nous rendre autonome, certes, mais ils ne peuvent pas TOUT nous apprendre ... ils ne peuvent le faire, et c'est normal !!! Ils doivent nous fixer des limites, et forcément, généralement ça nous embête ... mais c'est pour notre bien (qu'ils disent xD). Quant à l'amour, ils en ont forcément (ou quasiment forcément) ... car nous sommes tout de même le fruit de leur amour, ils nous ont "créé" non pas pour nous haïr mais pour nous aimer du mieux qu'ils peuvent, pour que nous devenions leur digne successeur sur ce monde, pour nous laisser la chance de vivre de bonnes et quand même de mauvaises choses.


- Je ne m'exprime pas très bien mais voyez vous ce que je veux dire ?? qu'en pensez vous alors ??
Repost 0