Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 15:24

Quelques informations avant ce premier "épisode" de Julien. Julien est un personnage créé ce matin ^^, mal dessiné mais cela permet de le faire rapidement, qui est jeune (vu sa tête), qui se pose des questions, qui parle de sujets concernant diverses choses. Cela me permet de dessiner un peu, de parler à travers lui et cela change de mes articles habituels alors je vais peut-être faire beaucoup de "Julien and co'" ... en espérant que cette idée vous plaise =)


Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 13:35


Petit essai de scan pour voir ce que ça donne ... prochainement, nouveau personnage : Julien ^^

Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 22:33

Je vais faire un portrait de moi et j'espère qu'il sera assez ressemblant. Pour le faire, je poserai des questions qui vous informeront sur qui je suis, ce que je pense, mon apparence et tout et tout. Bonne lecture ^^



(photo sombre où je ne suis pas à mon avantage mais pas grave, j'm'en fous ... prise ya un an ou deux ... en gros, j'suis comme ça en très peu différent ... et non, je ne suis pas plus bouffi que ça ... là, on pourrait bien le croire mais non, ça va encore xD)


Pourquoi mes prénoms sont Maxime, Julien, Ladislas ??
Pourquoi ai-je les yeux bleu-clair ??
Pourquoi suis-je blond mais de moins en moins ??
Pourquoi suis-je petit (1,64m) ??


Pourquoi ma maison se trouve à Thourie ??
Pourquoi suis-je allé au collège à Retiers ??
Pourquoi suis-je allé au lycée à Retiers ??
Pourquoi je ne sais pas encore où je serai l'année prochaine ??

Pourquoi j'idôlatre mon frère ??
Pourquoi suis-je non sûr de moi ??
Pourquoi ai-je peur d'avoir honte, de l'erreur ??
Pourquoi suis-je calculateur ??


Pourquoi j'aime la musique ??
Pourquoi j'aime l'art dans ses diverses formes ??
Pourquoi j'aime écrire ??
Pourquoi j'aime dessiner ??

Pourquoi suis-je sensible parfois ??
Pourquoi puis-je être sans coeur ??
Pourquoi j'essaie de paraitre plutôt qu'être ??
Pourquoi j'apporte de l'importance à des conneries ??


Pourquoi suis-je seul ??
Pourquoi je m'ennuie ??
Pourquoi cet article ??
Et pourquoi pas ??

Pourquoi je ne lui dis rien ??
Pourquoi est-ce difficile ??
Pourquoi continuer d'espérer ??
Pourquoi ne pas y croire ??


Pourquoi les autres sont ils bien sur les photos et pas moi ??
Pourquoi je ne sais pas sourire ??
Pourquoi il m'arrive d'être triste sans raisons apparentes ??
Pourquoi suis-je parfois lunatique ??

Pourquoi ai-je autant de pourquoi ??
Pourquoi je me pose des questions ??
Pourquoi les réponses sont parfois difficiles à entendre ??
Pourquoi ne peut-on pas m'aider ??



Tu me connais ?? click ici alors =>
http://www.quisontmesamis.com/passerletest.php?id=15023

Rien de nouveau pour ma Mélanounichette, ma 'tite Lô, pour YoYo ou pour François je pense, pour les autres du groupe aussi mais bon ... on va dire que cet article est pour les autres ... pour qu'on sache mieux qui écrit ces textes sans aucun sens, parfois en mode lover, parfois en mode dépressif, parfois en mode fou.


Une seule réponse à toutes ces questions : Ta Gueule W@C$!M !!!*

Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 20:54

Il y a toi, il y a moi, il y a nous
Mais nous sans toi n'est pas que moi, ce n'est qu'un trou
Que je tente désespérément de compléter
Pour cela il faudrait juste que tu puisses m'aimer
Les approches, les conversations se multiplient
Tu es gentille, tu es marrante, tu es jolie
Et à côté j'ai l'impression d'être un intru
Il faudrait que de moi je ne sois plus déçu

Il y a toi, il y a moi, il y a nous
Pourvu que nous deux voire nous trois, ça fasse un tout
Qui s'aggrandit avec le temps pour être géant,
Qui se rapproche de plus en plus comme deux aimants
C'est toujours au dernier moment que ça commence
Et c'est quand on s'amuse bien que viennent les romances
Mais vient la fin car dès demain tout changera,
Si tu le veux, si je le veux, on se verra

Il y a toi, il y a moi, il y a nous
Mais tout cela n'est pas concret, ça me rend fou
C'est difficile d'aimer quand ya rien en retour
Si facile pour ton coeur de faire l'aveugle, le sourd
Mon amie la timidité n'est qu'une excuse
Car j'ai si peur que tout celà ne soit qu'une ruse,
Un cadeau de l'inconnu pour me faire souffrir
Pensant que je n'ai pas mon quotas de soupirs



De mon encre coulent des larmes d'un amour invisible
Qui me crible, qui te cible, univoque, c'est plausible.
En mon âme et mon corps, mon rêve semble accessible,
Pourvu que je ne reste pas un copain risible.



Il y a toi, il y a moi, il y a nous
Et pour l'instant cela évolue sans à-coup
A coup sûr tu m'aimes bien seul'ment est-ce au delà ?
Pourvu qu'un beau jour nous nous prenions dans les bras
Tu m'intéresses au plus haut point pour qui tu es
Et je pense que bien au fond de toi tu le sais
Ta spécificité fait ton doux charme, ton style
Et c'est ce qui me plait en toi, n'aie pas de bile



De mon encre coulent des larmes d'un amour invisible
Qui me crible, qui te cible, univoque, c'est plausible.
En mon âme et mon coeur, mon rêve semble accessible,
Pourvu que mes propos, mes dires, te soient crédibles.


Il y a toi, il y a moi, il y a nous
Et à force de le répéter je deviens fou,
Du moins je le suis un peu plus que d'habitude
Car la vie si belle et si rude, je ne l'élude
Ces quelques mots termineront ce texte sur toi
Yen a bien trois mais ce sera pour une autre fois
Alors je t'embrasse fort comme quelqu'un de normal
Qui cache ses sentiments pour bien moins se faire mal



Ce tout, ce nous est flou
Il se fait bout par bout
Et sans arrêt je rêve,
Mon coeur jamais en grève.



Texte écrit le 05/06/08
Repost 0
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 20:38

Quand la tactique tic-tac t'attaque,
Du tac au tac tu as un tic,
Sans que t'en pique car ya l'éthique,
T'en taxes tout autour, t'as le trac.

Tu plaques tes cours car vient le bac.
Tes parents, ces flics, sont comiques,
Ils te laissent pas le temps d'être geek.
Pour que tu t'appliques, t'as des claques.

T'en as ma claque et puis tu craques,
Tu prends ton vieux sac tout merdique,
Qu'il a l'air chic avec ses piques,
Puis tu prends tes cliques et tes claques.

L'Afrique ou l'Amérique ? Nawak !
Tu rêves, t'es plein comme une barrique.
Ton pack est vide, besoin de fric.
Tu t'entraines pour aller en fac.

Voilà un snack et un domac.
T'avais faim, cela tombe à pique,
Et pour ne pas être alcoolique,
Du coca avec ton Bigmac.

Mettons nous okay, dacodac,
Vu que ce texte n'est pas magique,
Que j'écris que des trucs tragiques,
T'es mort en glissant sur une flaque.



Texte écrit le 3 juin 2008
Repost 0
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 08:20

Je ne connais réellement qu'une seule chanson que j'apprécie ... j'ai essayé d'écouter d'autres chansons d'eux du dernier album mais je n'aime pas spécialement. Alors à la suite, voici les paroles de "J'aurais bien voulu". Vous pouvez trouver le clip sur n'importe quel site de vidéos que vous connaissez bien. Les paroles sont bien trouvées :) et je vous conseille d'écouter cette chanson impérativement si vous ne la connaissez pas =) Bonne écoute (ou lecture ou les deux ou même visionnage de clip ^^)
_____________________________




"J'aurais bien voulu"


J'aurais bien voulu pour passer le temps
Te serrer dans mes bras amicalement
Mais le temps qui passe n'est pas à tes yeux
Un argument apparement suffisant

Alors je reste à ma place et tu restes à ta place
Mais quittes moi cet air suffisant
Alors tu restes à ta place et je reste à ma place
En attendant vivement le printemps

J'aurais bien voulu t'enlever en voyage
Une croisiere de rêve au pays des mirages
J'ai cherché un paquebot, et c'était la galere
Les rames étaient trop courtes pour atteindre le niveau d'la mer

Alors je reste à ma place et tu restes à ta place
Je ne voudrais pas avoir l'air suppliant
Mais si je reste à ma place et tu restes à ta place
A l'automne on attendra le printemps

J'aurais bien voulu réagir virilement
Me jeter sur toi et t'arracher tous tes vêtements
J'ai su rester digne ou alors un peu niais
J'en bouffe encore ma casquette et j'ai du mal à digérer
Que je suis assis face et pas à tes cotés
Qu'à tes cotés ya plus de place et qu'je ne peux pas rester
Même si c'est juste en face c'est juste pas assez
C'est pas juste tout court et j'me sens comme condamné

J'aurais bien voulu avoir une pêche d'enfer
Te sourire sincèrement
Te dire "Ouais, ça va super"
Mais j'ai du mal à mentir, surtout quand c'est pas vrai
J'ai l'ego dans les chaussettes et les godasses sur le point de craquer

J'aurais bien voulu être un de ces gars
Qui ne craint ni la pluie, ni la nuit, ni le froid
Au menton carré, qui ne pleure jamais
Qui s'en va, qui s'en va sans regrets (bis)

J'aurais tant voulu qu'on en reste là
Tourner les talons, merci, ciao, basta
Mais j'ai le coeur en mousse et la tête en bois
Même si j'ai la frousse, ça ne m'empêchera pas
De traverser la brousse, de braver l'effroi, de tendre le pouce pour partir avec toi
Même la mort aux trousses, ne m'arêtera pas
Jusqu'à c'que tu m'ouvres la porte de tes bras

J'aurais bien voulu être un de ces gars
Qui ne craint ni la pluie, ni la nuit, ni le froid
Au menton carré, qui ne pleure jamais
Qui s'en va, qui s'en va sans regrets (bis)
Repost 0
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 00:38


(lendemain du nouvel an ... très frais comme on peut le voir)


Le titre est un proverbe, trouvé sur un site, associé au mois de juin que l'on entame aujourd'hui même. Ce mois signifie pas mal de choses pour moi comme pour beaucoup de lycéens. La fin d'une étape de leur vie, le début d'une étape qui se veut être encore plus longue. Juin annonce aussi le début des vacances d'été sans oublier ce satané Bac que l'on entend dans toutes les bouches des parents, parfois même des élèves.


<~~ £€$ V@C@NC€$ @rr!v€Nt ~~>
<~~ £€ B@C D@N$ t0µ$ £€$ €$Pr!t$ ~~>
<~~ £@ Pr€$$!0N$ Qµ! M0Nt€ ~~>
<~~ €t M0! @µ B€@µ M!L!€µ D€ t0µt C€C! ~~>



Pendant ce mois-ci, tout va aller rapidement. Cette semaine, dernière semaine au lycée, dernières révisions en cours. Ensuite, une semaine de révision en autonomie, chez moi, probablement et je l'espère pour travailler un minimum, avec les parents sur le dos. La semaine qui suivra s'appelle le Bac à proprement parlé. Les épreuves se suivent ... jusqu'à l'oral le 26 juin. Entre temps, la fête de la musique soit à Rennes soit à Moulins ... on verra bien !!!* Une fois tout ceci effectué, je travaillerai avec ma maman, puis Bobital, puis l'anniversaire des filles, puis l'angleterre ...


Tout va si vite !!!

Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 19:28

J'aime cette mélodie
Qui jamais n's'arrête.
J'aime cette poésie
Qui entre dans ma tête.
Elle vogue dans mes songes
Une journée entière.
Mon esprit l'éponge,
Elle ne peut se taire.







C'est vrai qu'elle est bien
C'est vrai qu'elle est cool
Puis quand c'est sa fin,
La journée s'écroule.
Mais moi elle me saoule,
A force de l'entendre
Je me mets en boule,
Me transforme en cendre.
Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 18:04

Scène de base : Un jeune enfant de huit ans environ se lève de bon matin. Il allume la télé dans le but de regarder des dessins animés, comme beaucoup à cette heure-ci. Lorsqu'il appuie sur le bouton, au lieu de tomber sur les célèbres petits personnages qui occupent en temps normal l'écran, un reportage passe ... un évènement qui semble être de grande envergure vient de se passer. Voici deux interviews suivi d'une allocution du président :







Dire qu'avant, c'était un gentil petit enfant,
Même qu'il venait à l'école avec sa maman.
En ce temps, j'étais encore un jeune professeur.
Il savait lire, compter, écrire, bien avant l'heure.
Il est vrai que certains autres élèves l'embêtaient,
D'ailleurs pour sa couleur de peau, ça le gênait
Mais il ne se laissait pas faire et j'étais là.
On peut peut-être dire que ceci explique cela.
Quoi qu'il en soit, j'ai été surpris de le voir
En première page du journal, ça m'a fait bizarre.


Pourquoi venir me poser des questions sur lui ?
Ce gars qui se croyait supérieur à autrui ...
Ce frimeur qu'aurait pas dû quitter son pays.
La dernière fois qu'on s'est vu, on était petit.
Bon okay on le poussait et on se moquait.
C'est qu'il était nocif pour nous, on le pensait.
Ca ne m'étonne pas qu'il soit devenu comme ça.
N'allez pas voir les gars car ils pensent tous comme moi.
Ces choses doivent rester loin de nous, entres elles, la preuve.
Ca permet à la gare de redevenir neuve.


Françaises, Français, nous devons franchir cette étape.
Cessez d'avoir peur, de pleurer, passons ce cap.
Peut-être aviez-vous de la famille dans le train,
Dans la gare ferroviaire, sur les quais, ou non loin
Mais ne vous inquiétez pas, tout sera refait.
Tout sera défait puis reconstruit trait pour trait.
Les pertes humaines, je les déplore, bien entendu.
Je peux peut-être même vous dire que je suis ému.
Destructuion créée par une seule personne, un homme.
C'était un kamikaze, c'est comme ça qu'on les nomme.



Repost 0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 17:31



Morphée me laisse tomber car le jour apparait.
Je viens de me cogner sur le sol, le parquet.
Les yeux encore brumeux, l'esprit au ralenti,
Je me sens comme un vieux qu'aurait trop peu dormi.
Mes rêves sont déformés et ma vie rentamée,
Mon corps bien relevé et mes lunettes posées.
Je subis le matin, ça n'a trop rien de bien
Mais mon esprit en vain recherche "1 puissance 20".
Quand la routine repart, mes deux yeux en ont marre
Je réagis trop tard et j'ai l'air d'un zonard.
A constater mon monde, je compte les secondes.
On attend que je ponde de nombreuses pièces toutes rondes.
Mais nullement acteur, travailler me fait peur.
Je suis le spectateur de ma vie, mon bonheur
Et je rêve d'avenir, de me voir le construire
Sans jamais ne le dire ce qui me fait souffrir.
Mal agir, que soupirs, mais ma vie peut être pire,
Il m'arrive de sourire et de ne pas gémir.
Une journée habituelle vient juste de commencer,
Mes désirs en pêle-mêle, ne pas trop demander.





[à croire qu'en ce moment je suis partit dans une série de textes sombres mais sur celui-ci, je finis avec un tout petit peu de joie ... je vais bien, vous en faites pas (ce que j'espère que vous ne faites pas justement ^^)]

Repost 0