Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 21:00

 

 

 

OU PAS ...

 


Les riches sont devenus plus riches.

Les pauvres, eux, sont devenus morts.

Celui qui survit encore, mord

A force de vivre dans une niche.

Il arrive parfois qu'ils espèrent

Que leur revienne le communisme.

Leur vie sur Terre, un cataclysme,

Et pourtant leur État prospère.


Il y a lui, l'ancien agent

Accompagné de son pantin.

Et puis tout ces nombreux gamins

En campagne, déjà bien mourants.

Gaspille propriétaire de gaz,

Domine le plus fort des snobismes,

Réapparait protectionnisme.

Voici de ce pays la base.


Ça a beau être un grand État,

En théorie démocratique,

Qui brasse du sang et puis du fric,

Sa pauvre population s'en va.

Les opposants ne le restent pas.

Quand bien même ils veulent se cacher,

On les retrouve, un peu fâché,

Et leur fait goûter le trépas.

 

 

Mais tout va bien dans les médias,

Ce sont les autres qui ont fait ça.



Eux ils essaient de rétablir

Un pays riche en avenir.



Donc la population les croit :

Un peu, beaucoup, à fond, ou pas …

 

 

 

[21/04/09]

 

[Un texte sur la Russie ... dedans, j'ai mis ce que je pensais de ce pays avant, ce que j'ai lu dans le dossier d'HFi, et aussi de mon expérience, notamment avec les réfugiés russes qui étaient au gîte de ma maman il y a quelques années ... quel magnifique pays qui cherche à retrouver sa puissance d'antan ... ouep, ou pas pour le "magnifique" ... vous aurez remarqué de l'ironie à la fin du texte j'espère.]

 

Repost 0
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 20:07

Je pourrais énoncer des merveilles par centaines,

Espérer, comme toujours, que l'amour te domine.

Je pourrais t'appeler ma princesse ou ma reine.

Rien y fait, je le sais, c'est même ce qui me mine.

Il ne suffirait que de quelques mots, Alice.

Que la douceur du monde s'évacue par tes lèvres.

Je ne t'en demande pas trop, joue donc, belle actrice,

La comédie qui ferait perpétuer mes rêves.

Te connaissant un peu, toi, tu n'en feras rien.

J'ai les larmes qui sont prêtes, qui s'apprêtent à couler.

Pourquoi ne crois-tu pas être bien dans mon destin ?

Pourquoi ne prêtes-tu pas de quoi enfin t'aimer ?

La peur de l'inconnu te paralyse l'esprit.

Je ne désire pas être pour toi un étranger.

Allons, voyons, pourquoi subitement tu pries ?

Réponds à mes attentes et tu es sans danger.

 

*****


Mais où se trouve la flamme qu'il me faut embraser ?

Serait-ce dans tes entrailles qu'il me faut la chercher ?

Mon couteau aiguisé, mon briquet allumé,

Je veux savoir quand tu es prête à m'embrasser.

J'ai attendu tant de temps, tant de jours tentants.

J'étais prêt à t'accoster au coste d'à côté

Mais ton ami me regardait de temps en temps,

Aussi voilà pourquoi j'ai donc dû patienter.

Mon acte ignoble comme tu le nommes a un but pur.

Je t'ai bien observé et au point d'absorber

Ta façon de penser, tes objectifs futurs.

Il fallait le dire que tu voulais être aimé.

Après la réflexion que seul je me suis faite,

J'ai décidé de t'aider dans cette quête d'amant.

Mais quelle est la personne, pour toi, la plus parfaite ?

La réponse, bien sûr moi d'après mon raisonnement.

 

*****


Alors Alice, ma fée, cesse de sangloter.

Tout ce sang, ce n'est rien, fais-en donc abstraction.

Pour tes yeux, à ton nom, je peux réaliser

La plus douce des folies, je suis un homme d'action.

Arrête avec ta tête, stop ce geste pour dire « non ».

Toi tu ne le sais pas mais tu es folle de moi.

Tu ne me connais pas mais je suis un homme bon.

Réouvre-moi ton royaume car j'en suis le roi.

Mais pourquoi cette haine dans tes yeux fabuleux ?

Ma fleur de lys, il n'y a qu'en toi que j'ai foi.

A deux nous découvrirons un monde merveilleux

Où nous obéirons à nos envies, nos lois.

Quelqu'un arrive dehors, sûrement la police.

Je t'en prie, ne m'oublie pas mon amour, mon cœur.

Je voulais que tu saches ce que j'éprouve Alice.

N'aie, s'il te plait, dans ton esprit, aucune rancœur.



[21/04/09]

[Je suis parti du prénom Alice que j'aime beaucoup, pour finalement faire un texte bien différent de ce à quoi je pensais tout au début ... d'ailleurs, Mélanie doit pouvoir voir le changement aussi ...]
Repost 0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 17:16



[Retour sur Cholet qui s'amorce, soirée chargée, "entre bus et train" idem, la semaine busy is coming ... que de joie de reprendre les cours.]
Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 23:05

Parlons de ce beau et bon film.


Synopsis :

Dans les temps anciens, la Terre faillit être détruite par des forces maléfiques. Pour s'en prémunir, sept sages créèrent les boules de cristal : les Dragonballs. Décidées à prendre leur revanche, les forces du Mal sont désormais de retour, et un seul guerrier d'exception est capable d'empêcher le pire. Le jeune Sangoku va alors découvrir le jour de ses 18 ans que son destin est trés loin de ce qu'il avait imaginé.
Après la mort accidentelle de son grand-père, il rencontre Maître Roshi, un expert en arts martiaux qui lui révèlera le secret et le pouvoir des Dragonballs. Sangoku se retrouve alors investi d¹une mission cruciale : retrouver toutes les boules de cristal avant son ennemi le plus cruel, Piccolo. Il se lancera dans une course effrénée aux côtés de Bulma, une scientifique brillante, Yamcha, un bandit du désert, et Chi Chi pour qui son coeur bat.
Pour Sangoku, cette quête des Dragonballs pourrait bien aussi être celle de son identité.


Quelques modifications :

Alors déjà on va retoucher l'histoire du film en expliquant ce qui se passe réellement dans le livre, dans le manga de Akira Toriyama

Tout d'abord, "dans les temps anciens, la Terre faillit être détruite par des forces maléfiques". Cela commence mal parce que dans les temps anciens, c'est normalement, d'après DragonBall, quand Tortue Géniale et le maître des grues sont encore entrain d'apprendre avec leur maître. Donc est-ce si ancien que cela ? Et puis, détruite par DES forces maléfiques ... il n'y avait que Piccolo au départ ... mais bon, pour que cela suive le scénario de ce film, il fallait bien se planter dès le début. u_u'

Ensuite, "sept sages créèrent les boules de cristal", c'est tout à fait faux, tout à fait !!! Il faut savoir que c'est Dieu, qui est la bonne partie du namek (sachant que Piccolo est la mauvaise) qui est arrivé sur Terre quand ses parents se sont fait tués, qui a créé ces DragonBalls, nostalgique du temps passé, sans vraiment se rendre compte que c'était un savoir namek.

Bon, je passe sur des conneries et enfin, "la mort accidentelle de son grand-père", qui au moins s'appelle bien Sangohan dans le film, en réalité il est décédé lors d'un soir de pleine lune, quand Sangoku s'est transformé en singe géant et qu'il l'a donc tué sans s'en rendre compte.

Maître Roshi dans le film est Tortue Géniale dans le livre. Dans ce film, on dit aussi qu'il apprend l'existence des boules qu'à ses 18 ans alors que dans le livre, il connaît ça depuis tout petit, en fait au début de l'histoire. Pour Bulma la scientifique brillante, bien qu'elle soit jeune dans le livre, on peut accepter le fait qu'ils la qualifient ainsi, de même pour Yamcha. Mais pour Chichi, ils ont fait main-basse sur son passé, sur son père etc etc ... et je trouve ça tout simplement dommage, ridicule, nul.

Bref, pour terminer, je vous propose d'aller regarder la vidéo de Davy sur son blog, Badstrip.net. Voilà, bon visionnage, je suis tout à fait d'accord avec lui (sauf que moi j'ai tenu tout le long du film (à savoir 1h16 je crois XD)) : ici
Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 18:39

(clickez ici pour savoir d'où elle provient)


- unmec -


Je suis un romantique qui vit avec son temps.

C'est sûr que vendredi j'étais vraiment content.

Après avoir checké toutes mes adresses email,

Être passé par Facebook, Seesmic, le blog des -Fail-,

C'est sur Twitter qu'alors enfin je vois Marion,

Sa demande explicite d'un mec, d'un compagnon.

Soudain, ni une ni deux, unmec est apparu.

Ce mec n'est autre que moi, reculer je n'peux plus.

Le buzz a son effet, en effet on me suit.

Tout le monde parle de nous, c'est que ça fait du bruit :

La photo de Marion est celle d'une vraie déesse.

Cela me donne du stress, et oui, je le confesse.

N'étant pas des plus beaux, je garde l'anonymat.

Regardez bien mon oeil, vous n'connaitrez que ça.

Je suis un parisien qui est mi-homme mi-geek.

J'espère que cette belle fille accepte que je la ni… que je l'invite.

Donc vendredi prochain, si j'ai compris : demain,

Le mystère tombera pour quelque chose de bien.

La fin du buzz, du jeu, annonçant le début

D'une belle histoire d'amour, ou bien même d'un plan cul je s'rai déçu.

 

 

_________________________________________

 

Pour toutes les personnes qui ne sont jamais allées sur twitter, se demandant même ce que c'est (si si, il en existe encore, si si), vous ne devez (pouvez) pas tout comprendre dès le début. "C'est quoi toute cette histoire ? C'est qui c'te Marion ? C'est qui c'te unmec ?" etc etc ... En clair, voilà les liens où vous trouverez toutes les réponses nécessaires à la compréhension de ce texte.

 

=> blog de Marion <==> blog de unmec <=

=> twitter de Marion <==> twitter de unmec <=

=> interview de unmec <==> interview de Marion <=

 

Bref, un p'tit buzz qui bizarrement m'a inspiré ... je tiens à préciser que je me suis mis dans la peau de unmec, mais que très très probablement, ça ne le représente pas du tout ... je ne me suis pas assez penché sur son cas pour savoir qui il était (avec ce qu'il accepte de nous dire) donc le "unmec" de mon texte n'est pas le "unmec" que l'on connaît. Normal quoi ! Mais je préfère que tout soit clair. ^^


Mais sinon, je suis toujours à la recherche d'un thème qui me ferait "TING, j'suis supra-inspiré". Si vous avez ce qu'il me faut, dites le moi ;) En ce moment, moi ? j'écoute du Damien Saez pour m'inspirer, j'espère pouvoir créer de la belle musique rien qu'en associant des mots, des phrases, un sens à la beauté sonore. Normal quoi !

 

 

Repost 0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 14:10

Ce ne sera une découverte pour personne ... "La rade" de Yann Tiersen est dans cette partie tout simplement parce que je l'ai redécouverte et je remercie pour cela le mouv' (pour une fois que j'écoutais la radio). Ainsi, j'ai téléchargé il y a peu la discographie de ce breton dont on peut être fier mais, sans le savoir, il manquait l'une de mes chansons préférées de lui. Eh oui, cette chanson est tout à fait superbe je trouve. La musique, les paroles ... le clip est pas mal non plus. Yann Tiersen est vraiment très très doué. J'aime !!



(désolé, j'enchaine les -découvertes- mais bon ... quand j'aime, je le partage =))
Repost 0
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 22:32

J'ai déjà parlé de Babylon Circus dans un article -découverte- (ici), mais cette fois-ci je mets des vidéos. Ainsi, j'aime beaucoup "J'aurai bien voulu" de l'album Dances of Resistance (ici) et aussi beaucoup de chansons du nouvel album La belle étoile (ici). Donc à la suite, vous pouvez regarder le clip (bien sympathique) de "J'aurais bien voulu" et celui étrange de "Marions-nous au soleil".





Repost 0
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 22:09

What's the hell in my ears ?

What's the cause of my tears ?

Is-it this fucking train

That is hurting my brain ?

Have I got any fears ?

Don't forget me my dear !

Today it's raining pain

Over my head, again.



I'm a friendly guy who wanted nothing.

But no way, no chance, now I'm suffering.

It was a strange day, I had to be there.

You know it's my job but life is not fair.

I used to use my car for all the trips.

Today is the worst time. I get the creeps.

I had to be there, you know it's my job.

Angels come and say « welcome in the club ».

I don't want to leave, I just want to live.

I didn't know that God steals what he gives.

I'm not proud of me, of the life I had.

I'm not proud of me, of my life so bad.

Two minutes was enough to still alive.

Right now, what have I got ? Maybe just five !

I can't hear a thing, it shocks in my head.

My eyes are blooding, I can't see ahead.

I'm feeling the end, I can't feel my hand.

Don't lie me my friend, I know I'll be dead.

 

 

What's the hell in my ears ?

What's the cause of my tears ?

Is-it this fucking train

That is hurting my brain ?

Have I got any fears ?

Don't forget me my dear !

Today it's raining pain

Over my head, again.

 

 

[22/03/09]

Repost 0
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 21:27


Tu sais que parfois je préfère me taire ?

Baisser les yeux et regarder par terre ...

Ne pas ajouter des mots inutiles
A une très belle conversation futile.

Regarder tes yeux te motiverait,
Alors je n'en fais rien et je me tais.

Je serais un peu comme un étranger

Qui par les autres n'aime pas être dérangé.

 

Je ne crains pas vraiment d'être incompris.

Serait-ce de l'idiotie ? de la folie ?

 

Rien à faire, cela ne m'importe guère.

Et si ça te pose problème : va te faire ¤¤¤¤¤¤ !!!

 

Sortons de la colère ambiante, si chiante.

Je ne t'écouterai que si tu chantes.

 

Au fond de cet être si livide, si vide,

Persiste, s'aggripe la gentillesse perfide.

 

 

 

 

[11/04/09]

[Je suis en vacances donc je vais essayer d'écrire un petit peu.

En ce moment, je suis dans une vague mafieuse. Pourquoi ? probablement à cause de Scarface, The GodFather 1, 2,3, Il était une fois en Amérique, ...

Je suis plutôt pas mal malade en ce moment, mais je m'en fous ... I will survive !!

Bonne soirée à vous.]

 

Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 13:45

[Petit article qui n'est utile d'aucune manière.]
[Si vous n'avez pas de temps à perdre, passez votre chemin.]
[Sinon, bienvenue dans mes pensées du moment.]




Commençons par le commencement ...


- Mon rapport de stage n'avance pas trop mal ... ça va, je suis assez satisfait de moi (même si, je pense toujours que c'est n'importe quoi de demander une vingtaine de pages pour un stage de six semaines). Besoin de beaucoup de phrases pour pas grand chose ? Appelez-moi, vous en aurez plus qu'il n'en faut.

- Les vacances sont dans une semaine pour moi mais d'ici là, j'ai le rapport à rendre, j'ai quelques devoirs qui prendront du temps à faire, j'ai un contrôle d'économie et à aller à Saint-Jean de Monts demain après-midi. Cette semaine risque d'être busy ... mais je pense que je trouverai le temps pour me reposer quand même (c'est évident, même pas besoin d'utiliser le verbe "je pense" ^^)

- Cela va être difficile de ne pas penser aux fainéants à ceux qui sont déjà en vacances et qui vont se faire un plaisir de laisser quelques messages sur facebook dans le genre de "Rah, j'en ai marre de ne rien faire de mes journées" (même si je ne suis pas à plaindre), "Qui veut venir chez moi ? Personne chez moi.", ou encore "Trop bien, je suis au ski et il fait trop beau" (bien sûr, ce ne sera pas écrit de cette manière mais dans leur dialecte orthographique bien propre à eux).

- Après, mes vacances ... comment vais-je les occuper ? J'aimerais bien voir du monde, en profiter. Ah oui, j'ai le droit à revoir, les mathématiques aussi. Et sans oublier de commencer penser aux partiels qui ne tarderont pas. En même temps, une semaine, ça passe vite ... Je pense qu'à la fin de celle-ci, je n'aurai pas fait tout ce que je voulais.

- Bon, et sinon, hier soir ? Ben ma foi, c'était bien sympa ... au début un p'tit peu beaucoup trop ennuyant (deux tours de la fête forraine sans rien faire, même pas de foule pour nous gêner ...), mais heureusement, entre les chichis, l'arrivée de Mélanie, son copain et deux autres gars, la pomme, la maison de Patrick Sébastien et surtout Kilian, nous n'avons finalement pas pu nous ennuyer. "Allez Kilian, tu vas y arriver !! Fais comme la dernière fois, tout l'honneur de la famille est sur tes épaules !!!" Fort heureusement, il y est parvenu au deuxième coup (merci mamie) et grâce à cela, il est désormais l'heureux détenteur d'un grand Tigre !!

- Ensuite, le retour dans la voiture de Sandra avec Mélodie. Ben en dehors du moment nostalgique des filles quand elles sont passées devant leur ancien lycée, rien de spéciale. Ah si, nous n'avons pas réussi à trouver la station de Rtl2, sans  oublier qu'à un moment, Mélodie a tilté "Mais Sandra, on va où là ?" mais au moins, on a pas grillé de feux rouges, n'avons pas fait d'excès de vitesse (enfin, je crois =|) Et je tiens à dire que la fainéantise de Mélodie est importante puisqu'elle a eu la flemme d'abaisser son siège pour que je puisse sortir de la voiture (parce que bon, moi, en tant que galant homme, je ne pouvais pas m'installer devant. Je ne pouvais que laisser Mélodie choisir où elle voulait aller ;))

- Bref, tout ça pour dire ... rien de nouveau sous le soleil. J'ai un texte en anglais en préparation depuis longtemps qui attend, qui attend ... et j'ai deux idées de nouveaux textes. Alors, on verra si elles se concrétisent ou non. Et sinon, je me suis replongé dans l'univers de Yann Tiersen et je dois dire : "C'est très relaxant pour travailler, j'adore." What else ? Nespresso ... Nothing !! Ciao Bambino !!


... terminons par la fin !!
Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article