Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 17:17


Je me souviens du temps

Où les rêves des enfants

Étaient tachés de sang.


Je me rappelle la peur

Et au fond de nos cœurs

Cette si puissante rancœur.

 

 

Comment rester humain,

Ne pas haïr ces chiens ?


Ne plus pleurer les morts.

Devenir bien plus fort.


Comment pouvoir survivre

Dans ce monde sinon ivre ?


J'espère le lendemain

Ne plus connaître la faim.

 


Je me souviens du temps

Où les rêves des enfants

Étaient tachés de sang.


Je me rappelle la peur

Et au fond de nos cœurs

Cette si puissante rancœur.

 


J'encaisse toujours les chocs.

Souvenir de l'époque.


La méfiance est mon maître,

Ainsi j'évite les traitres.


Ne plus prévoir les choses.

Attendre que ça explose.


Je désespère de l'Homme.

Je plains ceux qu'il dégomme.

 

 

Je me souviens du temps

Où les rêves des enfants

Étaient tachés de sang.


Je me rappelle la peur

Et au fond de nos cœurs

Cette si puissante rancœur.




[30/11/09]

 

Pour ceux qui ne l'ont pas vu, regardez le film "Valse avec Bachir". Il est bien fait, bien triste, bien réel, bien que ça ne soit qu'un film d'animation. Largement autobiographique, il vaut vraiment la peine d'être vu.

Repost 0
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 20:17


I was a lil' boy yesterday.

And I am getting old today.

Do you remember me baby ?

Do you remember me happy ?

I don't want to turn the last page.

I know, I'm living my old age.

But what will I be tomorrow ?

Will it be the end of the show ?

 


… time passed too fast …

 


One of us, nothing more and less.

Sure I will die but I don't stress.

You know my childhood was so great.

There is nothing I really hate.

A kind of Nostalgia comes back.

I passed you. I followed your track.

I loved you. You became my wife.

Thanks to you I had a good life.

 


… time passed too fast …

 

 

Yes I have a lot of regrets

And I miss all my older my mates.

Oh yes my life wasn't perfect,

And some actions had bad effects.

Sure I can't be a model dad.

I've done nothing when they were sad.

You have to find another love

After the day I will have dove.

 

 

… time passed too fast …

 


Too fast to live, too young to die.

Too sad to smile, too old to cry.

Too bad to win, too good to fail.

Too mad to think, too poor to lie.

 

 

 

 

[03/12/09]

Repost 0
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 22:48

J'ai peur des sentiments.

J'ai peur de me mentir.

J'ai peur d'être un enfant.

J'ai peur de trop vieillir.

J'ai peur mais s'il te plait

Viens donc m'aider un peu.


Je me cache en jeune sombre.

Je me cache en mec triste.

Je me cache dans mon ombre.

Je me cache sur la piste.
Je me cache, s'il te plait

Viens donc m'aider un peu.


Je suis seul dans mon lit.
Je suis seul dans mes rêves.
Je suis seul jusqu'ici.

Je suis seul dans cette trêve.

Je suis seul, s'il te plait

Viens donc m'aider un peu.


Je pleure de mes conneries.

Je pleure en écrivant.
Je pleure même quand je ris.

Je pleure, c'est décevant.

Je pleure mais s'il te plait

Viens donc m'aider un peu.



S'il te plait.

Viens donc m'aider un peu.

S'il te plait.

Viens donc m'aimer un peu.

S'il te plait.

 

 

 

 

[17/11/09]

 

 

Que c'est triste. WacsiM, ça ne va pas ? Tu sais, la vie est belle sous cette couche de haine et d'horreur que l'on voit à la télé, dans les journaux, sur internet, à la radio, dans la rue, dans sa tête ... tu sais, tu n'es pas le seul seul. Nous aussi nous le sommes mais nous faisons comme si nous ne l'étions pas. Tu crois sincèrement nos sourires, nos éclats de rire ? Non, n'y crois rien de tout cela. Lorsque tu verras nos soupirs, là tu comprendras. Non mais quand même, la vie est belle. Tout n'est pas sombre. Tout n'est pas triste. Il faut voir la vie du bon côté et ignorer l'autre. Regarde, c'est facile, il est déjà dans la pénombre, comme dans un jeu où la carte est à découvrir. Le problème, c'est que l'avenir lui aussi est dans la pénombre. Il te faudra avancer, éclaircir ce qu'il y a devant et faire en sorte que cela ne s'assombrisse pas à toute allure. Il va falloir lutter, c'est sûr, mais c'est la preuve que tu es vivant. Un jour tu verras, tu souriras naturellement. Peut-être pas demain, il faut être patient, mais un jour viendra. Enfin bref. Je m'éloigne du sujet de base. Cela ne va pas  mon petit WacsiM ? Tu veux qu'on en parle ? Tu sais, je suis là. Ce n'est pas comme si je me parlais à moi-même. Non, ce n'est pas ça. Impossible de savoir si ce n'est qu'un personnage ou celui qui a écrit qui pense ses dires. Mais après tout, on s'en fout. Ouep, ça va être facile maintenant : on s'en fout.

Repost 0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 14:39


Je n'ai aucun temps à t'offrir

Depuis que nous voulons construire

Ton avenir donc ton empire.


Ma petite personne que t'es conne.

C'est à long terme que je résonne.


Actuellement c'est du non-stop.

Pas de pauses café, de pauses clopes.

D'ailleurs ce sont toutes des salopes.


Ma petite personne que t'es bête

Car en ce moment tout t'arrête.


Avant de gueuler, voire lutter,

Avant même de pouvoir parler,

Prépare toi, il te faut t'armer.

 

 

Regarde cet avenir brillant.

Ne trouve-tu pas cela tentant ?

Toi aussi tu veux de l'argent.

Mais non tu n'es pas différent

De ces gens que l'on dit « puissants »

Qui sont bien souvent impuissants.

 


Mais cesse de croire à ces bêtises,

L'égalité n'est pas conquise.

Elle n'existe que pour ceux qui lisent.


Ma petite personne que t'es conne.

Mais pourquoi reste-tu si bonne ?


C'est sur les faibles qu'il faut marcher.

Ils ne te servent que d'escalier

Pour atteindre ce pourquoi t'es née.


Ma petite personne que t'es bête.

Il ne faut pas que ça t'embête


Car le premier tu ne peux l'être

Et le dernier attend pour naître.

Cela va passer comme une lettre.

 


Regarde cet avenir brillant.

Ne trouve-tu pas cela tentant ?

Toi aussi tu veux de l'argent.

Mais non tu n'es pas différent

De ces gens que l'on dit « puissants »

Qui sont bien souvent impuissants.

 

 

Que veux-tu faire toute seule contre eux ?

Tu ne peux que jouer leur jeu

Pour qu'ils puissent te prendre au sérieux.


Ma petite personne que t'es conne.

Seuls les nobles sont ceux qui détrônent.


Il faut donc te faire accepter,

Entrer dans la communauté

Pour de l'intérieur l'exploser.


Ma petite personne que t'es bête.

Et si tu prenais la grosse tête ?


Eh bien tu serais comme les autres,

Non pas le premier qui se vautre

Ni même le tout dernier des nôtres.

 

 

 

[17/11/09]

 

 

N.B : Je vous rappelle que je suis actuellement en deuxième année en école de commerce et que je suis intéressé par la publicité. En bref ... exactement ce que je dénonce dans ce texte. J'aime cette contradiction.

Repost 0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 09:52


 



Enfant il ne savait pas à quoi il servait.

Pourquoi était-il sur terre, quelle est la raison ?

Il grandit en la cherchant en vain, mais quelle plaie.

Il était invisible aux yeux de ses deux cons.

Puis un jour, dans la rue, il perçut la tristesse.

Celle du quotidien auquel on ne peut faire face.

Tous étaient sombres mais certains l'avaient comme faiblesse.

Ceux-là même sur lesquels nos yeux glissent, nos yeux passent.

Ils ne vivaient plus que pour les autres, plus pour eux.

Il ne faut pas que leur mort ne pose de problème.

Ils se le disaient, en vrai ils étaient peureux.

Comment partir sans dire adieu à ceux qu'ils aiment ?

C'est là qu'entre en scène notre ami, notre compagnon

Il voulait les aider. Il voulait les tuer

Pour apaiser leurs souffrances sans qu'ils puissent dire non.

Peut-être n'aurait-il personne pour le remercier

Et sans aucun doute les gens le critiqueront,

Tous le prendront pour un fou mais pour lui qu'importe.

Il s'en alla en direction de sa maison.

Il s'arma. Le voilà et le couteau qu'il porte.

Il se mit à chercher les êtres les plus sinistres.

Dans la rue il ne trouva que ça, que de peine.

Cela l'affectait beaucoup, il était même triste

Mais il devait agir pour leur ôter la reine.

Il se mit à courir en plantant son couteau.

Les passants dépassés tombaient par terre, en sang.

Et les uns sur les autres, pour lui, qu'ils étaient beaux

Quand ceux qui virent l'action s'en allèrent en criant.

Il s'arrêta alors car ils n'étaient pas morts.

Derrière lui se trouvait une dizaine de personnes.

Il s'abaissa les voir un par un, corps par corps,

Expliqua son action considérée comme bonne.

Ils avaient suffisamment souffert dans leur vie.

Cette fois est la dernière, la meilleure chose à faire.

Ne pas le remercier même si c'est leur envie.

Pour abréger leurs souffrances il les égorgèrent.

La police arriva, l'encercla mais trop tard.

Il s'était rendu compte avant leur arrivée

De l'horreur de son geste qu'il refit, puis il part,

Que de tuer même pour le bien l'avait attristé.

 

 

[17/11/09]

 

 

 

Un drôle de texte bien triste, bien étrange. A la toute base, l'histoire vient d'une idée que j'ai eu pour faire une nouvelle. Mais j'ai voulu en faire un texte finalement. Plus facile, plus rapide. Bonne lecture.

Repost 0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 09:39

A quoi bon s'énerver

Pour lutter mais en vain ?

A quoi bon se lever

Et en venir aux mains ?

Conservez cette rage

Qui vous inonde les veines.

Regardez donc les sages :

Est-ce qu'ils dispersent leur haine ?

Vous faites rire tout le monde

A crier sur les toits

Que tout ça est immonde,

Que cela vous déçoit.

Sales petits anarchistes

Votre utopie est belle

Mais nous capitalistes

L'enterrons vite telle quelle.


Apaisez votre conscience :

Rêvez d'égalité.

Vous aurez plus de chance

Pour devenir banquier.

Moquez vous bien des autres,

En public si possible.

Ce tour sera le votre,

Vous deviendrez leur cible.


Vous deviendrez leur cible.

Vous qui étiez des leur,

Mais comment est-ce plausible ?

N'était-ce en fait qu'un leurre ?

Vous deviendrez leur cible.

Vous qui étiez rêveurs,

Mais comment est-ce plausible ?

Êtes-vous devenu tueurs ?

Vous deviendrez leur cible.

Que peuvent-ils donc bien faire ?

Ils ouvriront leur bible,

Voudront pour vous l'enfer.

Vous deviendrez leur cible

Jusqu'à leur fin sur Terre.

Votre cœur la honte le crible

Mais ce sont les affaires.

A quoi bon s'énerver

Pour lutter mais en vain ?

A quoi bon se lever

Et en venir aux mains ?

Conservez cette rage

Qui vous inonde les veines.

Regardez donc les sages :

Est-ce qu'ils dispersent leur haine

 

 

 

[14/11/09]

Repost 0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 14:27

4x4

Photo prise à Bogota dans le but de montrer le nombre de taxis que l'on peut trouver à la capitale. Et encore, on n'en a qu'une infime partie ici, vous vous en doutez.. Cela m'amusait mais pas assez il faut croire, j'ai donc quelque peu modifier cette photo pour en faire cela.





link to deviantart : http://fav.me/d2dgsn5
Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 08:54




Depuis normalement hier soir à 20h00, on peut télécharger la chanson Police sur le site http://www.duvendredi13aulundi16.com Cependant, tout n'a pas fonctionné comme prévu. Ainsi, à mon arrivée chez moi, c'est à dire vers 22h15, le titre n'était toujours pas téléchargeable. Puis ils changèrent l'image nous indiquant qu'il fallait attendre jusqu'à minuit. D'accord, attendons jusqu'à minuit alors. Cependant, à minuit toujours rien. Un semblant de début de paroles mais rien d'autre. Alors allons nous coucher, enfin, au moins moi. Ce matin, donc, je retourne sur le site et télécharge la chanson "Police". Sur Facebook, je pouvais lire : "Désolé pour l'attente. Serveur en panne. Ne jamais faire confiance aux réseaux, ça nous apprendra." Un peu facile de prétexter la panne de serveur. Mais bon, soit, c'est Saez, on le connait un petit peu quand même.

Dès la première écoute, j'ai trouvé qu'au début de la chanson, Saez a une voix de Bertrand Cantat. Puis ça part en cacahuètes, et on retrouve du Saez rockeur. Cela donne pas mal assez fort !!! Ma critique s'arrête là, je ne suis pas le meilleur pour me prêter à cet exercice. Mais en bref, j'aime bien. Dans l'attente de l'album. Je vous conseille de télécharger le titre donc. D'un c'est facile, de deux c'est gratuit, de trois c'est Saez, de quatre ça fait toujours ça de plus dans votre playlist. Bonne écoute. Bonne journée.
Repost 0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 19:39

 

 

 

 

Texte 1 : Pêle-mêle en colis => http://wacsim.over-blog.com/article-4087346.html

Texte 2 : Anticonformisme => http://wacsim.over-blog.com/article-18657848.html

Texte 3 : Retour sur terre => http://wacsim.over-blog.com/article-19326441.html

Texte 4 : Illusion => http://wacsim.over-blog.com/article-6530203.html

Texte 5 : Une journée citoyenne => http://wacsim.over-blog.com/article-7180225.html

Texte 6 : Petit homme => http://wacsim.over-blog.com/article-18676980.html

Texte 7 : Les nuits d'une vie => http://wacsim.over-blog.com/article-5231925.html

Texte 8 : Tout dire => http://wacsim.over-blog.com/article-19353387.html

Texte 9 : T'es patraque … tu claques ! => http://wacsim.over-blog.com/article-20230064.html

Texte 10 : Bool'z of death => http://wacsim.over-blog.com/article-6790796.html

Texte 11 : Fonce dans les ronces =>http://wacsim.over-blog.com/article-19200657.html

Texte 12 : Slam un bon coup ! => http://wacsim.over-blog.com/article-19770215.html

Texte 13 : Ensemble gênant => http://wacsim.over-blog.com/article-6945775.html

Texte 14 : Mon or => http://wacsim.over-blog.com/article-6984115.html

Texte 15 : Réfléchir => http://wacsim.over-blog.com/article-19402471.html

Texte 16 : Antithèse d'un monde => http://wacsim.over-blog.com/article-19265337.html

Texte 17 : Petit oiseau => http://wacsim.over-blog.com/article-4169261.html

Texte 18 : I had to be there => http://wacsim.over-blog.com/article-30143587.html

Texte 19 : Fin => http://wacsim.over-blog.com/article-19371222.html

Texte 20 : Vive la vie, à bas le monde. => http://wacsim.over-blog.com/article-18905206.html

 

 

Voici tout simplement 20 textes que j'aime bien. Ils ont tous un quelconque rapport avec "A strange boy in a strange world". Bonne lecture si vous avez le courage de les lire. ;)

 

Je vais m'occuper de la mise en page de chacun des textes ... car certains ne peuvent être lus actuellement en raison des couleurs.

 

DeviantArt : ici

Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 13:37


Imagine a bottle. A simple bottle of water.
Imagine that bottle on a desk.
Right, it's easy to imagine.
Now imagine a little french boy.
He wakes up and uses his laptop.
He is twittering, facebooking.
He is doing nothing so ...
Imagine that he wants to draw.
He wants to draw something special.
But he has no idea. Nothing.
Imagine that he looks around.
He sees the bottle and wants to draw it.
Then he thinks of the space. Why ? No idea.
Maybe because it's a dream for everyone.
Now imagine him drawing that bottle in the space.
Gimp is open, his pen tablet is running.
Finally, he is quite happy of his drawing.
It's not beautiful but it's not too bad too.







DeviantArt : [ http://fav.me/d2c6lvz ]
Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article