Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 14:11

 

Nous sommes dans un futur proche. Tout ce que nous connaissons actuellement (Internet et ses réseaux sociaux, les tablettes numériques et smartphones, les maladies et guerres, les problèmes politico-économiques...) est resté plus ou moins le même. Cependant une innovation majeure est apparue sur le marché électronique : le célèbre scientifico-neuro-chirurgien Michael Howard est parvenu à créer le lecteur de pensées tant attendu. En effet, lire ce que pensent les autres ne fait plus partie de l'imaginaire, ne représente plus un super-pouvoir que tout le monde souhaite posséder. Pour qui en a les moyens, il est tout à fait facile de se procurer le M.R.® (officiellement appelé Mind Reader®) dans tous les commerces accrédités.

 

Dès lors, les familles de personnes dans le coma, les militaires/gendarmes/policiers/espions ou encore les joueurs de poker en ont achetés. À la manière du dopage en cyclisme, le M.R.® reste très utilisé bien qu'il soit interdit par la loi pour « non-respect de la vie privée d'autrui ». Son principal atout est sa dimension (il tient au creux de l'oreille telle une oreillette). Difficilement quantifiable, le nombre de personnes en utilisant un quotidiennement a tout de même été évalué lors d'une étude à 3 milliards de personnes sur Terre. En raison de ce nombre important, il est devenu totalement impossible de mentir à quelqu'un. Ne sachant pas si notre interlocuteur possède un lecteur de pensées ou non, il est effectivement préférable de dire immédiatement la vérité. Cela a, d'une manière, simplifié les relations (les menteurs se sont retrouvés seuls, obligés d'évoluer, et les personnes honnêtes se sont rassemblés : je me souviens encore d'un reportage diffusé sur BFMtv plutôt impressionnant sur le Parti des Véritables Honnêtes Français (PVHF)).

 

Bien sûr, il existe des réfractaires à cette évolution qui souhaitent voir la loi réellement prise en compte et respectée. Cependant, cela reste un mouvement en marge qui n'a pas vraiment d'ampleur. Vous vous demandez probablement pourquoi tout de même 4,2 milliards de terriens n'en possèdent pas. Ne cherchez pas plus loin, ce sont simplement les pauvres qui ne possèdent pas suffisamment d'argent pour s'en procurer. Quelques entreprises chinoises ont tenté de faire des copies bon-marché du M.R.® mais n'y sont pas réellement parvenues. Après des milliers de décès par électrocution, elles ont pris la bonne décision d'arrêter le massacre qui devenait quelque peu gênant. Néanmoins, il est à noter que cela a permis aux pays de réduire leur nombre de pauvres... malheureusement les impôts n'ont pas baissé pour autant !

 

Une nouvelle catégorie d'utilisateurs s'est fait remarquée au début de l'année : les nouveaux parents. Soucieux de répondre au mieux aux besoins de leurs enfants dès la naissance, ils ont profité de l'innovation pour cette fois-ci y répondre exactement ! Ainsi, le nouveau-né, bien qu'encore très peu conscient du monde qui l'entoure, parvient à se faire comprendre parfaitement indiquant à ses géniteurs qu'il veut dormir, manger, boire... La population mondiale, intéressée par cette nouvelle utilisation du Mind Reader®, s'est métamorphosée. Depuis, c'est triste à dire mais, les enfants dominent la société. L'enfant n'est plus seulement le roi, nous sommes aussi ses esclaves ! Je dois d'ailleurs m'en aller, ma fille souhaite se rendre tout de suite à Disneyland à dos d'éléphant. À bientôt !

 

W.Z.


 

 

19-12-11

Repost 0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 17:25

 

Le vent nous gèle le corps,

Le froid nous traumatise,

Nous ne sommes pas encore

Au temps des belles surprises.

La fin d'année approche

Avec ce qu'elle implique.

Même si c'est dur et moche

Faut encore qu'on s'applique.

Le stress au rendez-vous

Nous rend fou, c'est un fait,

Mais soudain, tout d'un coup,

On besogne pour de vrai.

Tous les ans c'est pareil

On nous charge de travail.

On bosse le soir, la veille,

On s'y met vaille que vaille.

En parallèle il faut

Commencer à lister

Les idées de cadeaux

Qu'il va falloir acheter.

Nous nous voyons déjà,

Là, au pied du sapin

Frappés par la même joie

Que connaissent les gamins.

Quand sans raison aucune,

Ou bien peut-être une seule,

Nos rêves quittent la lune

Et puis se mettent en deuil...

Finies les promenades

Au pays des folies.

Retour aux jérémiades,

Retour des insomnies.

L'argent à dépenser,

Le boulot à la pelle,

Les idées à trouver,

Indiquent qu'arrive Noël !

 

 

16-12-11

 

Il se peut (c'est tout à fait probable) que je ne publie rien avant Noël et le réveillon de la Saint-Sylvestre. Je vous souhaite donc dès à présent de bonnes fêtes. Pour ma part, ça a de grandes chances d'être de très bonnes vacances ! À bientôt (sinon, vous pouvez toujours découvrir une nouvelle photo chaque jour sur ma galerie flickr : http://www.flickr.com/photos/wacsim/).

Repost 0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 09:02

Je suis fasciné par le visage des gens. Certains sont durs, marqués, expressifs quand d'autres ne laissent rien transparaître. Sans parler de couleurs, nous ne sommes pas tous égaux face au faciès. Et c'est tant mieux... Qu'y aurait-il de plus triste que d'avoir tous le même visage ? Il n'y a pas de beauté (ou de mocheté) qui tienne, c'est simplement des différences qui font que nous rentrons plus ou moins dans les cases de notre société.

 

Quand Diane Arbus disait qu'elle voulait photographier tout le monde, je ne peux que comprendre son envie. Sachant que c'est impossible, il va falloir faire des choix, mais aussi faire avec ce que l'on a "sous la main". Tout tourne toujours autour de ce qu'il y a de plus difficile dans la vie : choisir ! En photographie : choisir ses sujets, son matériel, son format, couleur ou noir et blanc, l'ouverture du diaphragme, la vitesse d'obturation, les ISO, le bon moment, le post-traitement... Bref,on peut le dire, la vie, comme la photographie, n'est pas si facile ! Mais on aime ça alors on ne baisse pas les bras

Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 19:37

Quelques futilités, pour changer. Ce sont les broutilles de la vie, celles que l'on connait tous mais que l'on oublie trop, qui font qu'elle est supportable. Le bonheur bref (à savoir les plaisirs) est atteignable par tous. Il suffit de le remarquer et d'en profiter. Faites-le, vous irez mieux !

__________

 

 

 

J'adore la légèreté

Mais aussi la lourdeur.

J'aime la jovialité.

Seule m'inspire la noirceur.

J'évite de me hâter

Bien qu'le retard m'apeure.

Je voudrais tant aimer

Mais dites-le à mon cœur.

Je veux en profiter

Et ce peu importe l'heure.

J'essaie de dénicher

Chez les autres le meilleur.

Vive la pluralité !

Je suis mieux à plusieurs.

Le bonheur partagé

A bien plus de valeur !

Mon but est d'éviter

Les pleurs et les malheurs

Mais faut pas trop rêver

Car le destin est joueur !

Il me faut oublier

Que le temps n'est qu'un tueur

Et accepter l'idée

Qu'la vie n'est que douceurs !

Grâce aux futilités

Elle possède une saveur,

Qu'il faut savoir capter,

Accepter. Quel bonheur !

 

 

4-12-11

Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 17:11

 

Quand je me lève je me connecte

À un réseau qu'on dit social.

Je ne dis mot, rejoins ma secte

Pour tweeter « Bonjour », c'est génial !

Deux ou trois followers répondent,

C'est la preuve que je suis quelqu'un.

Je fais partie d'un groupe, d'un monde

Où pour une fois je me sens bien.

Avec cent quarante caractères

On peut quasi tout exprimer.

Si ce qu'on dit est cool, super,

On peut même se faire retweeter.

Le must du must c'est le #FF

Mais ce n'est qu'une fois par semaine.

C'est dur d'être fun en étant bref

Mais pour se faire je me démène.

Avec l'arrivée des smartphones

Le micro-blogging se transforme.

Grâce à l'Iphone la vie est bonne,

Je tweete du métro, c'est énorme !

Le seul souci c'est qu'IRL

Je ne parle pas aux autres gens.

Ma solitude est bien réelle.

Je la cache tant c'est dérangeant.

Alors je souris dans les mots

Et je m'invente des amitiés.

Avec le web 2.0

Peut-être fais-je un peu moins pitié...

 

 

(18-11-11)

 

 

Pour me trouver sur twitter, cherchez @WacsiM.

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 08:55

Ô mon dieu si je pouvais

À coup sûr je le ferais

Mais puisque je ne peux pas,

Désolé mais c'est comme ça !

Je ne peux pas suivre mon souhait,

Ce serait facile, c'est vrai.

La vie serait une cata'

Si tout le temps le choix t'as !

Les enfants rois le seraient

Pour cette raison-même tu sais...

Trêve de bêtises, de blabla,

Stoppons ce genre de débat !

 

 

(10-11-11)

Repost 0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 07:22

IMG_3520.jpg

 

Photography's great! Hell yeah! Showing what you've seen is fun, sharing it even better. When you have something beautiful, weird, different or just interesting in front of you, it's totally normal to take your camera and shoot pictures. Well, it is for me. But wouldn't it be good to add a meaning behind that? There are so many causes, people, events we can fight for, wouldn't it be better to do so? I know that some of you prefer watching nice pictures instead of seeing the truth (a happy or a sad one) behind all of it. I know it's boring to learn something instead of enjoy, simply enjoy. I do understand that! That is why, in my point of view, a "good" picture is a beautiful one at the first sight and a meaningful one after that. I woud love to take "good" pictures but I sure am not ready. Perhaps one day... Maybe... Anyway. First, I need to find a cause that affects me. I don't think someone can help me with it. I've got to find it myself and I hope I will. I really hope so! Today, all I have to do is to practise, to control my camera and to follow some themes. Photography is a hobby but I pretty cool one! I love it!

 

IMG_3423.jpg

Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 18:57

Future’s in front of us. No, life has no reverse. You live it as it comes then leave it when it’s time. If you are sad sometimes you know it’s not a crime. But you should smile again. It will relieve your pain!

 

Repost 0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 09:47

 

 

Viens que l'on se mélange

Pour côtoyer les anges !

Tant pis si l'on dérange,

C'est eux qui sont étranges.

Viens que l'on se partage

Nos idées les moins sages

Car c'est bien l'apanage

De nous autres au jeune âge !

Ils adorent les mensonges,

Nous n'aimons que les songes.

La peur, l'argent les rongent,

Dans les abysses les plongent.

Demain on les déloge

Sans un mot, sans éloge.

Souvent je m'interroge :

Pourquoi suivent-ils l'horloge ? 

Du haut de nos vingt piges

Seule la joie nous dirige.

Non, rien ne nous oblige

À suivre ce qu'ils exigent.

 

Funéraire, le cortège,

Qui défile sous la neige,

Nos esprits les allège...

C'est l'aigreur qu'on abrège !

 

 

 

 

 

01-10-11

 

Un peu d'optimisme que diable !

Repost 0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 18:59

 

 

Ce ne sont que des contradictions continuelles qui font nos vies si laides, nos idioties si belles. On veut sembler être forts quand bien même nous sommes frêles tout en crachant sur les apparences. Irréel ! On avance à reculons avec des rétros. On a l'air con mais on l'ignore. On fait les beaux. On ne marche plus, on court après des idéaux jusqu'au jour où, soudain, on fait un pas de trop. On tombe dans la folie, dans l'individualisme pour profiter un max avant le cataclysme. L'amour à deux est obsolète : vive l'onanisme. Adieu la gentillesse quand existe le cynisme. D'un autre côté l'époque dans laquelle nous vivons a des atouts qu'on ne peut remettre en question. Plus moderne, plus consciente, sans doute plus sous tension. Qu'attendons-nous pour faire un peu plus attention ? Mes chers amis prenons nos pelles et creusons celle qui deviendra sous peu notre dernier hôtel. Pas de sacrifice à déposer sur l'autel car on a même la flemme de bouger un orteil.

 

 

On ne se demande pas assez

Comment ceci a débuté

Et comment cela va cesser...

 

On oublie les bribes du passé

Qui pourraient nous aider. Butés,

On préfère attendre la fessée...

 

On va finir cassés, classés

Par des jeunes un peu plus futés

Qui par nos histoires s'ront lassés...

 

 

_______________

Re-voici un texte avec des rimes, un certain nombre de pieds par vers. D'ailleurs, ce sont des alexandrins et ils ont été pensé en quatrains. J'espère que vous aimez. Certes, le thème n'est pas joyeux. J'aime bien critiquer ce monde dans lequel nous vivons mais il me suffit d'avoir un appareil photo dans les mains pour trouver des tonnes de choses que je trouve belles (d'une manière ou d'une autre) à prendre. Alors, rassurez-vous, je ne suis pas aigri. Ou plutôt je ne suis pas qu'aigri. De même, aussi étrange que cela puisse paraître, je débute un master de marketing cette année or pour certains, c'est le commerce, le marketing, la publicité qui sont les causes des maux de ce monde. Donc cela voudrait dire, que pire que de pactiser avec le diable, j'essaie d'en devenir un. Soit. Si tel est le cas, je l'avoue sans mal.

 

29-09-11

Repost 0