Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 12:56

Rules. Rules are made to be broken. Whether it is for fun... or not. Rules are everywhere. Our liberties are scoffed. You can't swim here, you can't walk there, you can't speak loud, you can't risk your own life... Some rules are good. Some are stupid. Some don't apply anymore. We know, I know, we can't live limitless. It would be the anarchy. Anyway, some people don't give a shit about that and decide to let their imagination and their ethics be the only limits. Are they wrong? Are they right? Who are we to judge them? As long as they don't harm someone, it's all alright. Don't you think?

 

 

06/03/13

Repost 0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 16:39

 

Je voudrais tant ce qu'on m'a pris,

Et même ce qui n'est pas pour moi.

Ne m'avez-vous donc pas appris

À réclamer ce qu'on me doit ?

On me doit la joie, le bonheur,

L'amour, la vie, et caetera...

On me les doit, je n'ai pas peur

De le crier sur tous les toits.

Déjà quelques années passées

Où tout le monde m'a oublié,

Laissé à part, sur le côté,

Afin de me décourager.

Mais j'ai la rage mesdames messieurs

Et pas celle qu'on peut atténuer.

Je ne crois peut-être pas en Dieu

Mais vous feriez mieux de prier...

 

 

20/12/12

 

Petit texte qui traînait dans mes notes depuis un moment, qui attendait probablement une suite mais non, il est bien seul. Je vais essayer de revenir avec des vrais textes sur des sujets qui me touchent. Je ne sais pas encore quand mais j'espère très bientôt. En attendant, je continue d'écrire pour le projet Nouvelle. J'avance, lentement mais sûrement. Pas sûr d'avoir terminé pour la deadline mais osef, je décide quand est la deadline ! ;)

Repost 0
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 20:00

Consignes :

 

 

Date de début = 02/02/13

Date de fin = 02/03/13

 

Longueur minimale = 8 pages word

Longueur maximale = 15 pages word

 

Typographie = libre

 

Buts : écrire pour nous amuser, nous occuper, observer après coup nos différences de style, notre vision des choses, partager notre passion pour l’écriture, se faire plaisir !

 

 

Situation initiale :

 

 

La nuit du 20/12/12, la veille de la fin du monde, dans une grande ville, il fait un vrai temps de chien. Hasard de l’histoire, il y en a justement un qui se promène seul sous les réverbères. Il n’a en soi que bien peu d’importance mais c’est tout de même avec lui que tout commence.

 

Un personnage (on dira que c’est vous) est au volant de sa voiture et traverse la ville du nord au sud. Il est pressé et dépasse aisément les 50 km/h réglementaires. Malheureusement, à cause du temps, de la vitesse et de ses mauvais freins, il vient d’écraser le chien…

 

 

 

Et maintenant, à vous de raconter la suite !

 

EDIT : Nouvelle date de fin (car la première n'était pas réalisable, en tout cas pour moi) = 02/04/13

Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 17:58

"Monsieur mon cher patron que j'aime et que j'adore, sachez que je suis tout autant chagriné que vous de mon retard ce matin. Néanmoins, je tiens à vous signaler que j'ai des circonstances atténuantes que je m'empresse de vous décrire.

 

Je suis, aussi étrange que cela puisse paraître, la cible d'un complot.

 

Ce matin, alors que le jour se levait péniblement éjectant de la scène sa soeur la pénombre, mon réveil ne sonna pas. Rien de bien original me direz-vous, nous avons tous déjà été victime d'un réveil fainéant. Oui mais non. Vous savez comment je suis, je déteste être surpris et prends toutes les précautions nécessaires pour éviter des imprévus. En l'occurrence, je n'ai pas moins de cinq radio-réveils disséminés un peu partout dans ma chambre. Lorsque le premier est faiblard, le second le remplace, ainsi de suite. Jusqu'ici je n'ai encore jamais entendu les sons du quatrième et du cinquième. Eh bien ce matin, ni le premier, ni le second, ni le troisième, ni le quatrième ni même le cinquième retentirent. J'étais donc seul avec mon horloge interne, quelque peu déréglée par la monstrueuse soirée à laquelle j'étais la veille. Bref, c'était déjà mal parti, vous en convenez ! Attendez-donc, cela s'empire et pas qu'un peu.

 

Au bout d'un quart d'heure mon professionnalisme à toute épreuve me fit ouvrir les paupières. Alors que j'allais sortir du lit quelque chose m'en empêcha. Je ne comprenais pas quoi. Je le sais maintenant mais je vais attendre avant de vous le dire, il faut faire durer le suspense !

 

J'ai commencé par essayer de me redresser, sans succès. Mes coups de pied et de poing eux aussi ne servaient à rien. Je me débattais, je gigotais, je luttais. A quoi bon puisque j'étais fait prisonnier par... ma couette !!!?

 

Vous pouvez l'imaginer ? Moi je ne m'en rends toujours pas compte. Au final, ce n'est qu'en jouant de malice que je suis parvenu à me retirer de mon lit, à à nouveau être libre. Effectivement, en faisant croire que je rejoignais à nouveau Morphée, la couette s'est réellement endormie. Grave erreur.

 

 

Et voilà donc pourquoi je n'arrive qu'à présent au bureau."

Repost 0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 13:12

 

Message aux animaux

Qui m'entourent, qui m'emmerdent,

Qui se plaignent de leurs maux,

Dans l'idiotie se perdent.

Avis aux étrangers

De la moindre réflexion,

Ceux qui sont le danger

Dont nous nous protégeons,

Deux mots pour ces victimes

Qui font sans réfléchir,

Qui peuvent commettre un crime

Juste pour nous faire plaisir,

À la population

Qui n'évolue que peu,

Qui freine l'évolution

De ce monde malheureux...

Mémo pour les nouveaux,

Et puis pour les anciens,

Pour tous ceux du berceau

Et ceux qu'attendent la fin,

Ce texte s'adresse aux cons,

Aussi nombreux soient-ils,

Et puis bien sûr aux bons,

La chute est si facile !

 

Si vous souhaitez stagner

Dans la médiocrité,

Dans l'imbécilité,

Faut surtout pas changer !

 

14-11-12

Repost 0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 12:24

Bonjour amis lecteurs. 

 

Désolé, je n'ai pas publié grand chose ces derniers temps (que ce soit en texte ici ou en photos sur flickr). Je tâcherai de me rattraper les jours prochains. Si ce n'est pas le cas, désolé par avance ! Ceci dit, je peux désormais débuter le récap de mon année 2012 et établir mes objectifs pour l'année qui débute. En les mettant par écrit en ligne, c'est un peu comme si je m'obligeais à les accomplir et c'est bien ! On en reparle dans un an !

 

 

RÉCAPITULATIF 2012

 

Paris. J'étais (et je suis toujours) à Paris. Plus précisément Aubervilliers. C'était sympa mais n'étant pas vraiment chez moi, pas toujours évident. En tout cas, j'en garde de bons souvenirs quand même !

 

J'ai réalisé mon deuxième semestre de Master 1 Marketing à l'IAE Gustave Eiffel. C'était intensif mais très intéressant. J'ai d'ailleurs validé mon année à la suite de mon stage.

 

Mon stage, parlons-en. J'étais chez Krups, marque du groupe SEB, du côté de Dijon. Stage formateur, très facile à vendre dans mon CV lors des entretiens. Enfin j'ai vu ce que c'est que d'être un chef de produit. Par contre, Dijon je n'aime pas vraiment... mais comme je l'ai déjà dit (notamment dans un texte) c'est surtout parce que j'y étais seul.

 

J'ai passé près d'une dizaine d'entretiens pour intégrer un Master 2 en Marketing. C'était sympa d'aller à droite à gauche de Lyon à Rennes en passant par Créteil que je connaissais déjà bien. Bizarrement, j'ai apprécié cette période bien que j'étais toujours dans le doute quant à mon avenir. Où allais-je être pris ? Finalement, j'ai été accepté à mon premier choix : Master 2 Chef de Produit à l'IAE Gustave Eiffel. Oui, celui-là même où j'ai réalisé mon Master 1.

 

Du coup, depuis tout début Septembre jusqu'à la fin de l'année j'ai réalisé mon semestre académique à Créteil. Une fois encore c'était assez intensif avec les divers dossiers, soutenances et cas, mais très formateur et me voilà prêt à rentrer sur le marché du travail. Recruteurs : me voici !

 

D'un point de vue extra-scolaire, jai essayé de rédiger au minimum 3 articles par mois sur ce blog. C'est plutôt un échec... néanmoins je continue d'écrire régulièrement, surtout sur mon portable pendant le métro. Les textes en prose commencent à être aussi nombreux que ceux en vers. Changement de style ? Je n'en sais rien. À vous de me le dire.

 

Pour la photographie, comme je l'ai déjà dit dans mon intro, ce n'est pas trop ça ces derniers temps. Au début de l'année avec une photo par jour, je publiais un peu tout et rien. Cela me prenait du temps et mes photos n'étaient pas ouf. Je suis passé à une photo tous les deux jours, puis à une photo lorsque j'en ai une de "bien". Vous l'aurez compris, je ne suis pas vraiment satisfait par mes dernières photos vu le manque d'activité sur ma galerie flickr. Cependant, avec les fêtes, je pense qu'il va y avoir du mouvement d'ici peu !

 

Je pense avoir fait le tour de mon année 2012. Ce fut plutôt bon. J'espère que pour vous aussi.

 

 

OBJECTIFS 2013

 

Voilà. Maintenant place à mes objectifs de cette nouvelle année. Et là, ça promet !

 

Tout d'abord, je souhaite que mon stage de fin d'études, que je réalise au sein du groupe Bayard (magazine Pèlerin, oui, le magazine religieux que lisaient vos grand-mères !), soit très formateur, très intéressant et une manière de me professionnaliser complètement. Je ferai tout pour m'améliorer, pour réaliser les tâches qui me seront confiées. Je ferai preuve de dynamisme et d'initiatives. Et ce ne sont pas que des mots que l'on place en entretiens !

 

Ensuite, je souhaite profiter au maximum des richesses culturelles de Paris. En effet, qui dit que je serai encore sur Paris dans un an ? À la fin de mon stage, qui dit que je trouverai un job à Paris aussi ? Surtout que je suis encore un étudiant jusqu'à septembre donc il serait dommage de ne pas profiter des réductions liées à mon statut. Si jamais vous avez des bons plans de sorties, faites-moi signe sur twitter, facebook ou par email. ;)

 

Bien sûr, mon stage se terminant fin août, je souhaite trouver un job de chef de produit junior ou d'assistant chef de produit dans un premier temps dès septembre. Le secteur de la culture m'intéresse beaucoup, l'édition, la presse. Si vous y travaillez, faites-moi signe si vous avez quelque chose à me proposer. Je vous répondrai au plus vite ! Concernant le lieu, je ne me limite pas. Donc que ce soit à Paris, Rennes, Nantes, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Madrid, Londres, Bruxelles, Barcelone, Berlin, Vienne, Munich, Sydney, Beijing, New York, Alger, etc etc. Bref, pas de limite de pays, de régions, de villes.

 

Évidemment, je désire voir aussi souvent que possible ma famille et mes amis. Ça peut paraître contradictoire avec ma mobilité professionnelle mais ça ne l'est pas. Aussi souvent que possible ne veut pas dire tout le temps. Le temps qui passe entre deux visites permet d'en accroître le plaisir. Bref, j'ai bien sûr besoin d'eux et d'ailleurs je fais un big up à ceux avec qui j'étais au réveillon. C'était bien cool !

 

Sinon, plus personnellement, je serai cette année plus sûr de moi ! Allez, je peux le faire ! Si si ! Je veux aussi continuer à m'instruire, me remettre à apprendre l'allemand, lire davantage (avec ma toute nouvelle liseuse Kobo!), m'habiller mieux et être en forme.

 

Côté créatif, je vais continuer à écrire aussi souvent que possible. J'ai un futur projet de nouvelle avec un pote, un twittos et mon père. Vous en saurez plus bientôt j'espère. Sinon, d'autres observations, réflexions et poèmes... rien de très original donc. Pour la photo, je vais essayer de réaliser une série complète sur la Solitude. C'est un sujet qui me touche, qui m'intéresse. Il ne me reste plus qu'à prendre les images qui trottent dans mon esprit depuis déjà un moment. Idem, j'espère que vous en saurez et verrez plus prochainement.

 

Voilà pour mes principaux objectifs. Et vous ? Comment était votre année ? Quels sont vos objectifs ?

 

 

Yours. 

Repost 0
Published by WacsiM - dans ... autre ...
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 14:34

Vous, vous êtes du genre à vous retourner toutes les cinq secondes lorsque tout va bien. Vous ne voulez pas qu'on vous poignarde dans le dos, vous avez peur de l'avenir. C'est trop beau pour être vrai, selon vous. Il doit y avoir quelque chose qui cloche ou alors cela ne va pas tarder... Sûr que le bonheur n'arrive pas à tout le monde et qu'après la tempête vient le soleil. Mais nous n'avons jamais entendu dire qu'après le soleil vient la tempête. Cela serait logique néanmoins, vous avez raison. Alors continuez si cela peut vous rassurer. Vous êtes tout simplement en train de gâcher les bons moments mais hey, que voulez-vous, vous êtes ainsi, nous ne vous changerons jamais !

Repost 0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 10:42

Il faudrait que tu lances

Un projet R&D

Peut-être un peu immense.

Je suis bien désolé.

Je suis du bas de gamme

Perdu sur un marché.

Je rame, je rame, je rame.

Je ne sais pas nager.

Toi qui as l'expérience

Et la notoriété,

Avec un peu de chance

Tu peux me transformer.

Avec beaucoup d'argent

Tu peux m'améliorer.

Il te faut maintenant

Vraiment le désirer...

 

 

Mauvaise image de marque

Et mal positionné,

Quel segment se démarque ?

Qui me faut-il cibler ?

Sans aucune force de vente

Ni de publicité,

C'est sur la mauvaise pente

Que l'on peut me trouver.

Avec la concurrence

Je ne peux m'aligner.

La solution je pense

Serait de me brader.

Donc tant pis pour les marges,

De niche est le marché.

Sûr qu'il faut être barge

Pour vouloir m'acheter !

 

 

01.08.12

Repost 0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 17:16

 

Le métro m'endort. En ce moment, c'est vrai, tout m'endort ! Les paupières mi-closes je regarde à peine les gens qui m'entourent. Je les vois mais les oublie aussi vite. Au début, je retenais un peu les gens bizarres, mais ils sont si nombreux qu'ils sont devenus normaux à mes yeux. On s'habitue si vite. Nous sommes tous adaptables mais certains plus que d'autres. On apprend à bien se comporter au milieu de la meute par crainte d'être ostracisé par les autres. Un homme sourit dans le métro ? Il se fait arrêter pour comportement suspect. Nous marchons à l'envers et plus personne ne s'étonne, c'est devenu la norme. Tous ces visages sans nom peuvent nous juger en une seconde dès lors que nous sortons du moule et vous savez à quel point nous portons de l'importance au regard des autres... et pourtant, ne sont-ce pas que des inconnus, des gens que nous ne reverrons plus jamais ? D'accord, ne jamais dire jamais... mais quels seraient les risques de leur paraître bizarre, fou, atypique, original, etc etc ? Je n'en sais rien. Les gens qui jugent au premier coup d'œil m'énervent. D'ailleurs, si vous saviez comme je m'énerve... Parfois un simple geste, regard, mot, tatouage, vêtement, rire me fait imaginer des choses. Je vois leur enfance, imagine leur futur en contemplant leur présent. Par moments, cependant, un "quelque chose positif" (ex. témoin d'une situation atypique permettant d'entamer la conversation) nous unit. Cette expérience vaut tout l'or du monde. Je rappelle néanmoins que la plupart du temps ces personnes ne sont à mes yeux rien d'autre que des fantômes, tout au plus des emmerdeurs. Ce que je viens de vous raconter ne sont que les joies du métro parisien vécues par un provincial... rien d'autre.

 

 

10.11.12

Repost 0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 21:39

 

Je sens le vent me transpercer

Et les idées se faire la malle.

J'ai les lèvres par le froid gercées

Qui saignent un peu et me font mal.

Je rêve encore de ma famille

Qui réveillonne au loin au chaud.

Je n'ai pas encore vu ma fille.

Sa naissance est mon seul cadeau.

Contraint de faire couler le sang,

Mes frères et moi sommes des bourreaux

Mais il faut bien dire que les gens

D'en face font le même sale boulot.

Nous sommes des bestiaux inhumains

Nous battant dans un champ boueux.

Peut-être ne verrai-je pas demain.

Sur cette pensée je ferme les yeux.

 

"Joyeux Noël, plein de bonheur

Et que la haine vous chauffe le cœur.

Joyeux Noël, chair à canon.

Honorez-donc votre condition !"

 

Soudain il n'y a plus un bruit

Et ce silence, notre sang, le glace.

Alors qu'il est sûrement minuit

De la musique résonne en face.

Soit je suis mort soit c'est un rêve,

Je ne peux en croire mes oreilles.

C'est bien la tant attendue trêve

Qui plus que jamais me réveille.

Les ennemis de la journée

Se retrouvent sur le no man's land.

Sans aucune animosité,

Tous ensemble c'est Dieu que l'on scande.

Les musicos jouent quelques airs

Et ceux qui ne savent rien faire dansent.

C'est beau à voir, nous sommes tous frères,

Tout du moins c'est ce que je pense.

 

"Joyeux Noël, plein de bonheur

Et que la haine vous chauffe le cœur.

Joyeux Noël, chair à canon.

Honorez-donc votre condition !"

 

La nuit s'arrête, le jour revient,

Et les bombardements avec.

Perdu, je ne me sens pas bien

Et pleure comme le ferait un mec.

Un obus éclate à deux pas

De là, de moi, je saigne je crois.

Je sens une douleur dans le bras

Et puis partout. Je crie "pourquoi".

Pas de réponse, pas étonnant.

Mon Dieu vous êtes un beau salaud.

Alors que dort paisiblement

Ma fille, je ne suis que lambeaux.

C'était c'est vrai un beau Noël

Mais la haine l'a dénaturé.

À votre avis, une fois au ciel,

À qui ma vie dois-je facturer ?

 

 

12-10-12

 

Texte inspiré de faits réels ayant eu lieu lors de la 1ère guerre mondiale. J'ai découvert cette histoire via un dessin animé le matin de Noël puis une nouvelle fois au cinéma.

Repost 0