Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 04:15

 

http://img697.imageshack.us/img697/8338/noideaforatitle.png

Allez touche-les, allez prend-les mon Père.

Non ne crains rien, il ne peut plus te voir.

Il nous laisse nous noyer dans notre misère,

Aveuglé par son satané pouvoir.

Alors t'en profites plus que de raison.

Tes idées malsaines et perverses s'en sortent.

En toi plus aucune trace de bon au fond.

Tu subis à la tentation si forte.

Tant qu'ils ne parlent pas tu es sans problème.

Et puis après, tout dépend des parents.

Il faudrait qu'ils comprennent que tu les aimes.

Que c'est dur de vivre en fonction d'enfants !

Mais ne sois pas con, qui pourrait comprendre ?

Tu n'es qu'un démon déguisé en ange.

La meilleure chose à faire est de te pendre.

Les actes que tu commets sans cesse dérangent.

 

 

Messieurs dames, veuillez m'excuser,

Si je ne respecte pas les prêtres,

Ceux-là même qui disent nous aimer

Mais qui préfèrent les petits êtres.

Messieurs dames, veuillez m'excuser,

Si je ne peux pas croire en dieu,

Celui qui devrait exister,

Ne nous laissant pas vivre vieux.

 

 

Alléluia, le pape condamne ces gestes.

C'est vrai qu'il apporte un bon coup de main

Dans cette affaire horrible et indigeste

Qui choque encore les géants et les nains.

Alléluia, le peuple referme les yeux.

L'histoire passée, les nuits enfin reprennent.

Mais les yeux de l'enfant que ferme ce vieux

Ne verront plus la vie comme étant saine.

Comment pouvons-nous vivre avec ces choses

Enfouies au fond de nos faibles esprits ?

Il faut que ça sorte, que le peuple explose.

Tuer faussaires qui rêvent de paradis !

Pour deux condamnés, combien qui se cachent ?

Sachez religieux que vous êtes épiés.

Je veux que l'on se fâche, qu'enfin on sache

Ceux dont il faut se fier ou se méfier !

 

 

Messieurs dames, veuillez m'excuser,

Si je ne respecte pas les prêtres,

Ceux-là même qui disent nous aimer

Mais qui préfèrent les petits êtres.

Messieurs dames, veuillez m'excuser,

Si je ne peux pas croire en dieu,

Celui qui devrait exister,

Ne nous laissant pas vivre heureux.

 

 

Je hais les religions qui se croient supérieures

À quiconque n'y croyant pas, ou même à ses sœurs.

Je hais les religions qui prônent la tolérance

Mais qui condamnent, rejettent les autres pour leurs déviances.

 

 

Messieurs dames, veuillez m'excuser,

Si je ne respecte pas les prêtres,

Ceux-là même qui disent nous aimer

Mais qui préfèrent les petits êtres.

Messieurs dames, veuillez m'excuser,
Si je ne peux pas croire en dieu,

Celui qui devrait exister,

Qui ne nous laisse vivre comme on veut.

 

 

 

[03-04-10]

Partager cet article

Repost 0

commentaires