Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 12:22

S'en aller loin des schémas familiaux

Pour qu'ils comprennent que nous sommes différents

Et finalement ne pas avoir le cran :

N'être qu'un mouton de plus dans le troupeau.

 

Bravo, bravo, tu es comme des millions. T'es ni plus ni moins con.

Bravo, bravo, tu es normal, c'est rien. Tu es docile, c'est bien.

Et puis un jour qui sait...

 

Parfois tu sens le sang qui monte en toi,

Qui bout, qui bouge de tes pieds à ton crâne.

Il ya comme un air de colère qui plâne

Mais tu fais que dalle et redeviens froid.

 

Bravo, bravo, tu es un vrai champion au concours des p'tits pions.

Bravo, bravo, mon ami, mon frangin, mon passé, quotidien.

Oui mais un jour qui sait...

 

Tu souffres en silence pour n'gêner personne.

Tu fermes les yeux comme pour te protéger.

Toi tu ne veux surtout pas déranger.

Toi tu penses que tes amis s'en tamponnent.

 

Bravo, bravo, coeur sur la main, altruiste mais si seul et si triste.

Bravo, bravo, à n'pas te démarquer te voilà effacé.

Tu crois qu'un jour ? Qui sait...

 

Les autres te semblent vivre des expériences folles,

Tu en es jaloux. C'est si simple de l'être.

Tu les hais mais souris. Vive le paraître !

Le seul remède que t'as trouvé : l'alcool.

T'enivrer pour tout oublier, eux, toi,

Tes peurs et tes flemmes qui chaque jour te noient.

Tristesse contemporaine je t'aperçois...

 

Bravo, bravo, sens l'ironie des mots, la violence des propos.

Bravo, bravo, va rejoindre le troupeau : métro-boulot-dodo.

Et p'têt' qu'un jour qui sait...

 

Peut-être qu'un jour tu auras le courage nécessaire, la confiance en toi, l'espoir de lendemains plus beaux, plus chauds, plus la crainte des au revoirs qui ne sont que l'occasion de futures retrouvailles. Peut-être qu'un jour tu seras toi. Tout arrive. Pourquoi pas ça ? Peut-être qu'un jour tu rêveras à nouveau pour toi-même, tu entendras "je t'aime" de la part de quelqu'un d'autre que ta mère, tu n'auras plus ce goût amer. Peut-être qu'un jour tes yeux brilleront de mille feux. La flamme restaurée, tu seras joyeux. Peut-être qu'un jour...

 

Bravo, bravo, tu as de beaux espoirs dans ton présent bien noir.

Bravo, bravo, t'es pas encore foutu et pourtant qui l'eut cru...

Mais vu qu'un jour tu sais...

 

 

05/02/2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires