Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 02:42

 

Tu poses tes lunettes sur ton nez,

À peine debout, pas réveillé

Et soudain t'as le sentiment

De vivre derrière un drôle d'écran.

Tes gestes sont lents, tes mots étranges

Et où que tu ailles tu déranges.

A quoi bon faire couler des larmes,

Baisser les armes, faire du vacarme ?

Tu traines des pieds sans le vouloir.

Tu frôles les murs dans les couloirs.

Tes parents ne sont pas présents

Et tes amis inexistants.

Tu souffres sans bruit, comme un fantôme

Qui ne hante plus aucun royaume.

Tu souffles, tu cris dans ton esprit

Pour évacuer tout ce mépris.


Avant de te coucher l'ordi

T'appelle, t'attire, te donne envie

De passer des heures et des heures

Entre ses bras si protecteurs.

Toi docile tu lui obéis

Et tes soucis tu les oublies.

Tu deviens cet être au pseudo

Trop classe, trop frais, trop cool, trop beau,

Cet avatar qui leur fait peur

Car dans le jeu t'es une terreur.

Enfin reconnu par tes pairs,

Cet univers factice t'est cher.

De l'IRL à l'irréel,

De l'incompris au mec mortel

C'est sûr ton cœur ne balance pas

Mais tu n'as pas vraiment le choix.


Les nouveaux contes, les nouvelles fables

Ont des fins bien plus misérables.

Tout commence mal, tout fini mal,

Tout va mal entre, rien d'anormal.

Les héros n'en sont pas vraiment,

Ils sont gentils et puis méchants

Envers les autres et puis eux-même.

Vous pouvez comprendre le problème.

Le paysage n'a rien d'un rêve

Et à la fin tout le monde crève.

La société est à vomir.

Sans sourire et sans avenir,

Elle vit dans le mensonge commun

Qui ne donne que de pauvres gamins.

Pas de morale car trop affreuse,

L'histoire elle-même est assez tueuse.



[11-05-10]

Partager cet article

Repost 0

commentaires