Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 01:51

 

http://img402.imageshack.us/img402/5796/leavinghisworkplace.jpg

 

 

http://img511.imageshack.us/img511/9712/australianbeggar.jpg

 

 

Je me lève ce matin

Et j'en ai déjà marre,

La tête dans le cauchemar

Qui ne prend jamais fin.

J'ai les mains dans les poches

Et mon jean est troué.

Je m'en vais retrouver

Ce passé qu'est trop proche.

Tous mes collègues attendent.

Ils me semblent remontés

Car ils ont décidé

De nous mettre à l'amende.

C'est la crise, c'est la crise,

Que ce mot à la bouche.

Je trouve quand même ça louche

Mais qu'importe. Ils nous brisent.

Délocalisation

De l'usine, c'est fini.

Avec leurs chinoiseries,

Ils nous prennent pour des cons.

On a un choix à prendre :

S'envoler pour l'Asie,

Prendre l'argent sans un cri

Ou bien alors se pendre.

On a un choix à prendre :

L'enfer, le paradis,

Être le mur, les débris,

Être les flammes ou les cendres.

 

 

Ma p'tite spirale, t'es infernale.

J'ai essayé de te déjouer.

J'ai fait que dalle, j'ai même eu mal

Et ça y est tu m'as fait tomber.

Petite spirale, toi qui es belle,

Peux-tu me dire pourquoi t'es là

À ne faire que brûler mes ailes

Pour me voir tomber de ce toit ?

Petite spirale t'es qu'une salope.

J'ai beau crier j'ai plus d'espoir.

Tu m'éloignes tant du top du top

Que tout autour ce n'est que noir.

 

Ma p'tite spirale, petite spirale,

Petite spirale, oui, non merci,

Ma p'tite spirale, toi l'infernale,

Pour avoir juste détruit ma vie.

Ma p'tite spirale, petite spirale,

Ma p'tite spirale, t'es infernale.

T'es infernale, t'es infernale.

Ma p'tite spirale, tu me rends pâle.

 

 

Je me lève ce matin,

La tête dans le fessier

Encore à rechercher

Un emploi pour demain.

C'est sûr c'est pas la fête.

Je n'ai rien pour combler.

Mes ennuis, mon aimée,

Mes envies et mes dettes.

Le pôle emploi essaie

De m'aider, plus ou moins,

Sans succès, je le crains.

Je bois et je me tais.

La maison est trop grande

Depuis que seul j'y vis.

Assurances on oublie.

Est-ce mieux ? Je me demande.

Un soir la cuisinière,

Pas éteinte, comme toujours,

Embrasse les abats-jour

Pour que la nuit s'éclaire.

J'en ressors sans dégâts.

Ce serait trop facile

Que de couper le fil

Qui me traine vers le bas.

J'en ressors sans dégâts

Comme ma veste. Je l'enfile

Et je file vers la ville

Pour squatter chez les gars.

 

 

Ma p'tite spirale, t'es infernale.

J'ai essayé de te déjouer.

J'ai fait que dalle, j'ai même eu mal

Et ça y est tu m'as fait tomber.

Petite spirale, toi qui es belle,

Peux-tu me dire pourquoi t'es là

À ne faire que brûler mes ailes

Pour me voir tomber de ce toit ?

Petite spirale t'es qu'une salope.

J'ai beau crier j'ai plus d'espoir.

Tu m'éloignes tant du top du top

Que tout autour ce n'est que noir.

 

Ma p'tite spirale, petite spirale,

Petite spirale, oui, non merci,

Ma p'tite spirale, toi l'infernale,

Pour avoir juste détruit ma vie.

Ma p'tite spirale, petite spirale,

Ma p'tite spirale, t'es infernale.

T'es infernale, t'es infernale.

Ma p'tite spirale, tu me rends pâle.

 

 

Je me lève ce matin,

Un peu mal à la tête.

Le pavé c'est pas chouette

Pour dormir, j'en conviens.

Les gars qui m'hébergeaient,

Les vrais amis d'avant,

M'ont dit « allez, bon vent ».

Jeté comme un déchet.

Pas une pièce, pas un sou,

Pas envie de mendier

Alors pour attirer

C'est simple, je joue le fou.

Je n'ai rien, que l'histoire

D'un ancien ouvrier

Si triste qu'elle fait pleurer

Des torrents qu'il faut boire.

Les clochards ont des chiens

Qui les suivent et qu'ils aiment.

Mais moi j'ai un problème :

Pas un veut être le mien.

On m'oublie, on m'ignore.

Ma famille ne l'est plus.

Comme un ange qu'est déchu

Mes enfants me croient mort.

On m'oublie, on m'ignore.

Les passants dans la rue

Verront la corde tendue

Aussi raide que mon corps.

 

 

Ma p'tite spirale, petite spirale,

Petite spirale, oui, non merci,

Ma p'tite spirale, toi l'infernale,

Pour avoir juste détruit ma vie.

Ma p'tite spirale, petite spirale,

Ma p'tite spirale, t'es infernale.

T'es infernale, t'es infernale.

Ma p'tite spirale, tu me rends pâle.

 

 

[28-04-10]

 

 

PS : Texte écrit en très peu de temps hier soir après avoir écouté la nouvelle chanson de Damien Saez, "ma petite couturière" téléchargeable sur son site http://saez.mu Nouvel album en Octobre 2010. Oh yeah !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires