Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 14:35
Texte écrit en partant sur une idée vieille ... j'ai pensé à ce texte (ici) et j'en ai écrit un nouveau. Pour voir la différence entre les deux, pour voir si j'ai évolué, pour m'amuser, parce que le sujet est facile, intéressant, sympa ... Bonne lecture.

 

- Un soir d'hiver -

 

 

 

Sans toi, pour moi, tout est chagrin.

Sans toi je ne cesse de me plaindre.

Sans toi dans ma tête plus un grain,

Rien de mieux que pour tout éteindre.

Sans toi ma vie n'a pas de goût.

Sans toi c'est tout mon monde qui tombe.

Sans toi ce texte va aux égouts

Et pour mes veines c'est l'hécatombe.

Sans toi je resterais petit

Aux yeux des autres puis dans ma tête.

Sans toi je n'aurais que l'envie

De faire en sorte que tout s'arrête.

Sans toi, ce monde multicolore,

Sans toi, ce monde si magnifique,

Serait une victime qu'on déplore :

Mort à cause de ce qu'on fabrique.

Sans toi il n'ya plus de logique.

Sans toi les rêves d'enfants se meurent.

Sans toi même les choses douces me piquent.

Sans toi je passe des heures en pleurs.

Sans toi je crains que tout s'empire,

La politique, la religion.

Sans toi je n'ai que faire des dires

Qui sont « sa mort nous la pleurons ».

 

Sans toi, un soir d'hiver ...

Sans toi, ya rien à faire ...

Sans toi, tout n'est qu'enfer ...

Sans toi, un soir d'hiver !!

 

Sans toi, les soirs d'hiver, j'ai froid.

Sans toi l'arc-en-ciel tombe au sol.

Sans toi je vis avec effroi.

Sans toi toutes mes actions sont folles.

Sans toi j'ai peur de me droguer

Pour oublier l'inévitable.

Sans toi j'ai peur de re-draguer.

Sans toi, en serai-je donc capable ?

Sans toi je perds tout ce qui fonde

Ma pauvre vie, mon quotidien.

Bouleversement dans mon monde

Mais sans toi me plaira-t-il bien ?

Sans toi toutes les colombes s'attaquent.

Les États se provoquent en guerre.

Sans toi je prépare bien mon sac

Pour être prêt pour quitter l'enfer.

Sans toi les étoiles s'assombrissent.

Sans toi je crois que je vieillis.

Sans toi je n'ai plus de délice,

Que de vite retourner au lit.

Sans toi, c'est décidé, j'arrête

D'être aussi bon, je suis de glace.

Sans toi c'est fou comme je regrette

De n'avoir pu être à ta place.

 

Sans toi, un soir d'hiver ...

Sans toi, ya rien à faire ...

Sans toi, tout n'est qu'enfer ...

Sans toi, un soir d'hiver !!

 

Sans toi j'envie ces amoureux

Qui rient et pleurent mais de bonheur.

Mes rires et larmes sont peu joyeux.

Sans toi, ma foi, adieu mon cœur.

Sans toi mes deux bras tremblent encore.

Sans toi je n'ai plus d'avenir.

On s'était dit jusqu'à la mort

Je voulais pas voir ça venir.

Sans toi le vent est agressif

Car se multiplient les entailles.

Sans toi plus rien n'est positif.

Tout me rappelle toi où que j'aille.

Sans toi ce soir je pense à toi

En écrivant ces quelques vers.

J'ai déjà oublié ta voix.

Sans toi je me noie dans les verres.

Sans toi personne ne me surveille,

Tout seul je dois me débrouiller.

Sans toi plus rien ne m'émerveille.

Sans toi je me sens fatigué.

Sans toi ce soir je pense à toi,

En ayant froid, en écrivant.

Sans toi ce soir j'ai peur de moi

Et de possibles agissements.

 

Sans toi, un soir d'hiver …

Sans toi, ya rien à faire …

Sans toi, tout n'est qu'enfer …

Sans toi, un soir d'hiver !!

 

 

[25/04/09]

Partager cet article

Repost 0

commentaires