Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Identité Numérique

Contact : wacsim@gmail.com

Rechercher

Présentation

Textes by 
Photos by

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog

Moi Par Mois

7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 21:26



Quelle odeur étrange te dérange mon ange ?

Un parfum sans fin qui dépeint ta peine ?

Si depuis que tu es ici tout change,

Ce n'est que parce que tu es ma reine.



Caché sous ma cuirasse de peau et non de glace,

Emmitouflé, couché, la tête sous l'oreiller.

Notre amour survivra des aléas qui passent.

Nous espérons freiner la course du temps passé.

Y a beau à dire, y a beau à croire, tout n'est qu'Histoire.

Les bons moments se transforment tous en souvenirs.

Rien n'éclaircit donc le présent si sombre, si noir.

Nous sommes des résistants, nous voulons encore rire.

Aidez-nous s'il vous plait à combattre l'immoral.

C'est à la quête du Graal qu'ils courent après la maille.

L'Homme n'est plus qu'ce qu'il hait, comprenez l'animal.

Mais les joies sont ailleurs, s'enflamment comme un brin d'paille.

Alors pour nous sauver, nous n'aimons que nous-même.

Cessons de côtoyer les autres et leurs problèmes.

Nous avons décidé enfin d'nous reposer.

Nous allons vivre ensemble et même en décéder.



Quelle odeur étrange te dérange mon ange ?

Un parfum sans fin qui dépeint ta peine ?

Si depuis que je suis ici tout change,

Ce n'est que parce que tu deviens mienne.



C'est suite à nos actions que tout s'est embrumé.

De nos cerveaux aux cœurs, même nos bonheurs se meurent.

Enfermé sur nous-même, désormais attristés,

C'est le regard parterre que je la vois en pleurs.

On a chômé un temps, suffisamment pour perdre

Raison, amis, famille, nous les avions zappés.

Nous pensions être dans l'vrai et nous sommes dans la merde

Puis par la solitude nous nous faisons happer.

Au sein de notre groupe, nous étions tous soudés.

Nous les avons quitté sans même nous en rendre compte.

Ils nous en ont parlé, puis se sont éloignés.

Mais cessez de croire tout ce que je vous raconte.

Car oui toute cette histoire n'est qu'à son commenc'ment.

Nous n'en sommes qu'au début, c'est de l'autre notre abus.

Et sans le remarquer, nous sommes deux à présent.

Donc à quand les peurs d'avoir tout le monde déçu ?


Petit coucou aux amoureux qui s'éloignent de leurs amis, doucement mais sûrement. Demandez-vous si la vie de votre couple, aussi belle soit-elle, n'use pas les bonnes relations que vous aviez avant elle. Voyez-vous autant vos meilleur(e)s ami(e)s, sortez-vous autant qu'avant ? Répondez-vous bien aux sms qu'ils vous envoient, toujours avec de la sympathie et de la bonne humeur ? Ou bien pensez-vous que ce crédit pourrait tant vous servir à appeler votre bien-aimé(e) ? Peut-être percevrez-vous les bonnes réponses. Je l'espère pour vous et vous souhaite "Bonne chance".

[07/03/09]

Partager cet article

Repost 0

commentaires